Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 octobre 2018 - 06:00 | Mis à jour : 14 octobre 2018 - 20:52

Faites-vous vacciner contre la grippe dès le 1er novembre

Par Salle des nouvelles

À compter du 1er novembre 2018, le vaccin contre la grippe sera offert gratuitement aux clientèles ciblées sur le territoire lavallois. La prise de rendez-vous en ligne débutera le 16 octobre prochain au monvaccin.ca en sélectionnant la région de Laval.

Simple, sécuritaire et confidentiel, ce site permet de choisir le lieu, la date et l’heure qui conviendra le mieux à la clientèle. Il est possible de réserver son rendez-vous et celui des membres de sa famille en une seule étape.

Révision des groupes ciblés par la vaccination

À la lumière de nouvelles données scientifiques, le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a effectué une révision complète du Programme d’immunisation contre l’influenza au Québec et certaines modifications y ont été apportées.

Ainsi, pour la saison 2018-2019, les groupes ciblés, par le programme de vaccination contre la grippe, ont été redéfinis. Le programme mise sur une stratégie de vaccination qui cible des personnes à risques élevés de complications reliées à la grippe, et ce, en fonction de l’âge et de la condition de santé.

« Le vaccin contre la grippe n’est plus recommandé pour les adultes âgés de 60 à 74 ans et les enfants âgés de 6 à 23 mois en bonne santé. Les récentes études ont démontré que le risque d’hospitalisation et de décès associé à la grippe, pour ces clientèles, est comparable à celui des personnes âgées de 2 à 59 ans en bonne santé », indique le docteur Jean-Pierre Trépanier, directeur de santé publique.

La population qui souhaite tout de même se faire vacciner pourra recevoir le vaccin gratuitement encore cette année. « Les efforts doivent être mis sur les groupes qui en retirent davantage les bénéfices, c’est-à-dire les adultes âgés de 75 ans et plus, les personnes atteintes de maladies chroniques ainsi que les usagers en centres d’hébergement, entre autres. Il est important d’améliorer le taux de vaccination chez les personnes les plus vulnérables à ce virus, lequel entraîne, en moyenne, 6 200 hospitalisations chaque année au Québec », ajoute-t-il.

Le vaccin demeure gratuit pour les :

  • personnes âgées de 75 ans ou plus;
  • personnes âgées de 6 mois ou plus atteintes de certaines conditions et de maladies chroniques (ex. : diabète, maladie cardiaque, respiratoire ou rénale chroniques, immunosuppression, etc.);
  • femmes enceintes : atteintes de certaines maladies chroniques, durant toute leur grossesse; en bonne santé durant les 2e et 3e trimestres de leur grossesse (13 semaines et plus);
  • aidants naturels et les personnes vivant sous le même toit que les personnes nommées ci-haut;
  • personnes vivant sous le même toit qu’un bébé de moins de 6 mois;
  • travailleurs de la santé.

Les personnes qui ne peuvent pas prendre rendez-vous par Internet peuvent contacter l’un des centres locaux de services communautaires (CLSC) suivants :

  • CLSC de Sainte-Rose (280, boul. Roi-du-Nord) : 450 963-6260
  • CLSC des Mille-Îles (4731, boul. Lévesque Est) : 450 661-5371
  • CLSC du Ruisseau-Papineau (1665, rue du Couvent) : 450 687-5690
  • CLSC du Marigot (250, boul. Cartier Ouest) : 450 668-1803
  • CLSC de l'Ouest-de-l'Île (4250, boul. Dagenais Ouest) : 450 627-2530

Rappelons que de simples gestes quotidiens peuvent réduire le risque de contracter ou propager la grippe, comme de se laver les mains souvent avec du savon et de l'eau, d’utiliser un désinfectant pour les mains à base d'alcool, de tousser ou éternuer dans le pli de son coude ainsi que de nettoyer et de désinfecter régulièrement les surfaces comme les comptoirs, les téléphones et les claviers.

Pour en savoir plus sur la grippe, ses symptômes et les conseils pour la soigner, la population est invitée à consulter le site Web lavalensante.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.