Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 octobre 2018 - 12:00

Le 13 octobre, plantons des arbres au Bois de l'Équerre

Par Salle des nouvelles

Le Réseau des bois de Laval en collaboration avec la Corporation du Bois de l’Équerre vous invite à la plantation de 190 arbres et arbustes indigènes afin de restaurer un secteur du Bois de l’Équerre couvert de nerprun, une espèce exotique envahissante.

Le nerprun (cathartique et bourdaine), une plante introduite d’Europe pour ses qualités ornementales envahit de plus en plus les milieux naturels et nuit à la régénération des boisés du Sud-Ouest du Québec. Cet arbrisseau à croissance rapide peut rapidement dominer les sous-bois comme c’est actuellement le cas dans cette partie du Bois de l’Équerre.

Ce faisant, le nerprun contribue à appauvrir considérablement la biodiversité du milieu. Les forêts urbaines de Laval subissent clairement les conséquences de cette compétition avec les espèces indigènes.

Le 13 octobre prochain, une trentaine de bénévoles sont attendus à partir de 8h30 au 49 rang de l’Équerre, Laval, H7L 6A3. 

CANOPÉE, un nouvel organisme régional qui réunit divers intervenants en milieux naturels de Laval, permet de développer une synergie et une complicité entre les acteurs du territoire afin de mieux conserver et mettre en valeur les milieux naturels boisés lavallois. Par ce projet, CANOPÉE, la Corporation du Bois de l’Équerre et leurs partenaires contribueront au maintien de la biodiversité lavalloise. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.