Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 octobre 2018 - 12:53 | Mis à jour : 14:09

Prix Hippocrate 2018

Le protocole d’intervention lavallois en santé mentale reçoit une mention honorable

Par Salle des nouvelles

Le 13 septembre 2018, lors de la remise des Prix Hippocrate 2018, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval a reçu une mention honorable pour la mise en place du Protocole d’intervention lavalloise en santé mentale (PIL-SM). Décerné par le magazine Le Patient, ce prix vise à rendre hommage à une équipe de professionnels de la santé et à honorer ses activités interdisciplinaires, et ce, au bénéfice des usagers.

Le PIL-SM permet à un individu ayant commis une infraction criminelle et qui, au moment de l’acte, présente des indicateurs d’une problématique de santé mentale de bénéficier d’un parcours judiciaire et médical adapté à sa condition particulière, peu importe le crime pour lequel il est accusé. Pour y arriver, l’individu se voit proposer des soins adaptés à sa situation dans le cadre d’un plan d’action élaboré par l’ensemble des partenaires.

Le protocole lui permet d’être rapidement évalué et soigné à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé où il pourra comparaître devant un juge de paix.

Le protocole vise à diminuer le nombre de personnes devant être incarcérées, sans compromettre la sécurité du public. En bénéficiant de ce programme, la personne a accès à des soins de qualité qui diminueront le risque de récidive. L’encadrement plus étroit des conditions de mise en liberté provisoire a un effet bénéfique sur la sécurité du public et celle des victimes.

Des impacts positifs pour une population fragile et la communauté

« Cette façon de fonctionner contribue également à assurer le respect des droits des personnes vulnérables, favoriser leur accès à des soins et des services stables ainsi qu’à éviter le phénomène des portes tournantes entre la justice, la sécurité publique et le milieu hospitalier » a déclaré Carol Ladouceur, directrice du programme de santé mentale et dépendance du CISSS de Laval.

Des partenaires mobilisés pour assurer le succès du PIL-SM

Le succès de ce protocole novateur est rendu possible entre autres grâce à l’appui d’une dizaine de partenaires comme le Centre communautaire juridique de Montréal, le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC), le Directeur des poursuites criminelles et pénales, la magistrature, le ministère de la Justice, le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de la Sécurité publique du Québec, le Service de police de Laval, des avocats en pratique privée et de nombreuses ressources communautaires.

Sur la photo de gauche à droite : Claude Chevalier, président d’honneur du prix Hippocrate 2018 et fondateur et président du conseil de Bio K Plus International; Carol Ladouceur, directrice du programme santé mentale et dépendance, CISSS de Laval; Lucie Tremblay, présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec; Denis Leclerc, président, ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.