Publicité
23 octobre 2018 - 10:59 | Mis à jour : 14:23

Suspensions de grands projets à Laval : Les erreurs d’évaluation inquiètent

Par Salle des nouvelles

L'annonce de la suspension du projet de Centre animalier inquiète le chef de l’Opposition officielle, Michel Trottier, qui y voit des problèmes sérieux d’évaluation et de réalisation pouvant affecter l’ensemble des grands projets de la Ville de Laval. Avec l'appel d'offres pour la construction du complexe aquatique annulé en septembre dernier, c'est le 2e grand projet suspendu en peu de temps.

Le chef de l’Opposition officielle rappelle que dans les deux cas de suspension, des sommes importantes ont déjà été versées. Respectivement, le complexe aquatique a mobilisé des investissements de 8,3 millions de dollars, et le Centre animalier a déjà coûté 710 000$ M$ aux Lavallois.

« Plusieurs grands projets de la Ville sont mis en pause alors que des sommes importantes d’argent public ont été investies. Le problème d’évaluation est extrêmement préoccupant et les élus n’en sont pas informés. Le bureau des grands projets et le maire de Laval doivent démontre rapidement une plus grande transparence, c’est la gestion de l’argent public qui est en jeu », s’inquiète le chef de l’Opposition officielle, Michel Trottier.

Des services urgents

Le chef de l’Opposition officielle rappelle que les services offerts par les projets suspendus sont des besoins urgents de la population lavalloise, considérant les nouvelles obligations des propriétaires d’animaux et le manque de piscines intérieures sur le territoire.

Pressant les services de la Ville à trouver des solutions durables pour répondre aux besoins des citoyens, M. Trottier souhaite que la Ville repense ces projets de manière à offrir des services mieux répartis sur le territoire.

« Les deux projets suspendus ont la même vision : Des services offerts dans un seul grand établissement. Nous souhaitons que les suspensions des projets permettent aux services de la Ville de repenser le modèle de service à la clientèle et d’offrir des services dans les quartiers des
citoyens. »

Le chef de l’Opposition officielle assure que ces questions seront abordées lors du prochain conseil municipal, le 6 novembre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.