Publicité
26 novembre 2018 - 10:28 | Mis à jour : 15:49

Parlons de la violence envers les proches aidantes

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre de sa 22e campagne de sensibilisation contre la violence envers les femmes, l’Opération Tendre la main qui se tient du 25 novembre au 6 décembre depuis 1997, l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (Afeas) veut mettre en lumière une problématique sociale peu documentée, la maltraitance envers les proches aidantes et aidants.

L’Afeas de Laval organise un buffet / conférence pour amorcer une réflexion sur cette réalité. L’événement se tiendra le 28 novembre 2018, de 17 h 30 à 20 h dans les locaux de l’ALPA située au 1850, boulevard Le Corbusier, à Laval.

Sous le thème La maltraitance envers les proches aidantes, la conférencière Mélanie Perroux, coordinatrice générale au Regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ) nous entretiendra des diverses formes d’abus que peuvent subir les personnes aidantes.

Selon elle, la complexité de la relation d’aide, les bons sentiments de la personne aidante, sa culpabilité, son épuisement ou son appauvrissement, peuvent mener à une situation de vulnérabilité face à la personne aidée, à l’entourage ou aux professionnels de la santé et des services sociaux.

L’Afeas rappelle que la violence concerne tout le monde. Ne se limitant pas à la violence physique, elle peut être psychologique, verbale, économique ou sexuelle. Il faut savoir reconnaître ces violences, les dénoncer et soutenir les personnes qui les subissent. Tout au long de la campagne Opération Tendre la main, l’Afeas organise, à travers la province, des activités de sensibilisation au phénomène de la violence envers les femmes, les enfants et les aîné.e.s.

L’Afeas de Laval profitera de cette période pour distribuer des rubans blancs en « V » inversé pour dire « NON à la violence » ainsi que des cartes-ressources et des napperons. Ses membres seront présentes dans le hall de l’Hôtel de ville le mardi 4 décembre lors de la séance du Conseil municipal pour distribuer des rubans blancs aux citoyennes et citoyens.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.