Publicité
18 mars 2019 - 14:30

Le bénévolat au Centre de la Semaine des Popotes Roulantes à Laval

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Dans le cadre de la semaine québécoise des popotes roulantes du 18 au 23 mars, l’Association des Popotes Roulantes de Laval (L’APRL) met de l’avant l’incroyable impact de ses bénévoles dans la communauté. En effet, ce sont plus de 165000 repas préparés par une équipe de bénévoles qui permettent à des milliers d’aînés et de personnes en pertes d’autonomie de demeurer chez eux tout en recevant des repas réconfortants.

C’est un travail accompli par une équipe multigénérationnelle qui se partage des tâches : soit la préparation, la livraison et la distribution de repas à domicile. C’est d’ailleurs grâce à cettedémystification du travail de bénévole que l’APRL compte intéresser de nouveaux Lavallois à joindre ses rangs.

Selon Agnës Charland Sinotte, directrice de l’APRL : « Étant donné la croissance constante du nombre d’aînés et de personnes en pertes d’autonomies, nous faisons face à un besoin de main-d’œuvre dans un milieu où les vétérans bénévoles se font de plus en plus rares. Nous devons donc simplifier notre message et promouvoir le bienfait du bénévolat dans la communauté, mais également sur les bénévoles eux-mêmes. Le bénévolat est une opportunité d’apprendre, de grandir, un lieu de rencontre et surtout un travail concret super valorisant qui fait une vraie différence dans la communauté. C’est comme aller au centre d’entrainement, dédier quelques heures au bénévolat fait un énorme bien au moral et à l’âme. Une fois qu’on y prend habitude, on ne veut plus décrocher. »

C’est donc grâce à des kiosques de quartier, le lancement d’un nouveau site Internet ainsi qu’un test de personnalité amusant que l’APRL et ses huit popotes membres poursuivent leurs efforts de recrutement, et ce, dans le but ultime de nourrir plus de Lavallois dans le besoin.

Pour plus d’information, visitez le www.popoteroulantelaval.org/.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Ces un endroit sûrement intéressent à donné de notre temp pour aider. Parce que ces mets, vont à des gens qui en on vraiment besoin.
    J'aimerais ça mais je doit payer mon déplacement (autobus) et j'ai pas les moyens pour aller faire du bénévolat.

    Martine Proulx - 2019-03-18 17:25