Publicité
14 avril 2019 - 12:00

Réfléchir aux enjeux du théâtre de création jeunesse

Retour sur la journée professionnelle du festival de la Rencontre Théâtre Ados

Par Salle des nouvelles

 La Rencontre Théâtre Ados (RTA) a accueilli près d'une centaine de participants dont des dirigeants d'organismes culturels, des artistes internationaux et des enseignants dans le cadre de sa journée professionnelle, programmée le 11 avril pendant son festival de théâtre de création pour adolescents à la Maison des arts de Laval

Cette journée a été l'occasion unique de réseauter et de partager ses pratiques entre professionnels du secteur. Les invités ont participé à la table ronde sur le thème « Quand les arts de la scène sortent du cadre : investir de nouveaux espaces pour rejoindre le public scolaire », aux représentations de Soeurs d'armes (compagnie française Le fil rouge théâtre) et de Dis merci (Joe Jack et John) et enfin... au dévoilement de la programmation 2020 du festival de la RTA

Proposer une programmation hors les murs pour intéresser le milieu scolaire aux arts de la scène 

Véritable enjeu du secteur culturel, les arts doivent réfléchir à de nouvelles façons de rejoindre le jeune public. Sous forme de discussion ouverte, les participants ont échangé sur ce sujet avec les  panélistes canadiens et français suivants: Louise Lapointe, directrice générale et artistique du Festival Les Casteliers; Simon Ampleman, danseur et chorégraphe de Ample Man danse; Camille Daloz, fondateur et metteur en scène de la compagnie Le Cri Dévot (France); Ève Ledig, metteure en scène et comédienne de la compagnie Le fil rouge théâtre (France), Nora Triby, coordonnatrice Enfance / Jeunesse pour le diffuseur la MJC Rodez (France) et Romain Beyssac, responsable des communications et du développement public de la MJC Rodez. 

 
 

Découvrir de nouvelles créations théâtrales pour le public adolescent

Pendant la journée professionnelle, les diffuseurs et professionnels du secteur culturel et scolaire ont découvert de nouvelles formes de théâtre destinées aux adolescents. En première au Canada, la compagnie française Le fil rouge théâtre aura présenté sa pièce Soeurs d'armes, un spectacle sur la fraternité conçu pour être joué en classe. Des représentations de la pièce auront d'ailleurs eu lieu dans les écoles secondaires du Grand Montréal, pendant le festival de la RTA. En soirée, les professionnels se sont joints à la représentation de Dis Merci de Joe Jack et John, une performance festive et inclusivesur les attentes sociales en temps de crise migratoire. Afin d'encourager les sorties au théâtre en famille, le festival de la RTA proposait une formule 2 pour 1 Sors ton Ado (1 billet offert = 1 billet acheté pour l'ado qui accompagne) pour la représentation de cette pièce en soirée. Cette année, 2 autres spectacles ont également profité de la promotion soit Ceux qui n'existent pas de DynamO Théâtre et 9 de Cas Public

 
 

Dévoilement de la programmation 2020

La journée professionnelle a été également le moment de dévoiler la programmation 2020 du festival RTA lors d'un 5 à 7. Les compagnies ont présenté tour à tour leurs nouvelles créations.

 
 
 

A propos de la Rencontre Théâtre Ados

La Rencontre Théâtre Ados provoque les échanges entre les artistes de la scène professionnelle et les adolescents depuis 1996. Présenté annuellement au printemps, son festival de théâtre de création est reconnu pour être la plus grande vitrine du théâtre pour ados au Canada. Chef de file en médiation culturelle, la RTA met son expertise adolescente au service de la communauté en mettant sur pied des projets artistiques structurants, en plus de piloter la plus grande ligue d'improvisation du Québec pour les jeunes du secondaire, la LIRTA.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.