Publicité
2 mai 2019 - 16:49

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées

À Laval, on marche pour la bientraitance des personnes aînées

Depuis 2017, pas moins de 400 citoyens, partenaires du domaine municipal, communautaire et de la santé, ainsi que des élus marchent annuellement pour souligner la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées à Laval.

L’événement Laval en marche pour la bientraitance des personnes aînées rassemble, depuis deux ans, la population lavalloise au Parc des Prairies pour une marche solidaire de 2 ou 4 kilomètres. L’objectif de cet événement rassembleur : se retrouver sur un site enchanteur pour bouger, briser l’isolement, apprendre et partager.

« Une bonne estime de soi, la participation sociale, la capacité d’apprendre sur soi-même et sur la collectivité et le maintien de bonnes habitudes de vie sont tous des facteurs de protection qui tendent à réduire le risque d’apparition d’une situation de maltraitance, d’où l’importance d’organiser un tel événement annuellement », souligne monsieur François Godin, coordonnateur spécialisé lutte contre la maltraitance envers les aînés au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

Cette mobilisation citoyenne est une initiative du Comité de concertation contre la maltraitante liée au vieillissement à Laval, qui regroupe, entre autres, les partenaires suivants : la Table régionale de concertation des aînés de Laval, la FADOQ - Région de Laval, DIRA-Laval, l’AQDR Laval-Laurentides et le CISSS de Laval.

« Assurer un vieillissement actif et de qualité pour nos aînés est au cœur de nos priorités. Nous jugeons donc important d’être le partenaire majeur de cette marche qui est organisée dans le but de sensibiliser et favoriser la bientraitance des personnes aînées de la région », ajoute madame Andrée Vallée, directrice générale de la FADOQ – Région Laval.

La tradition se poursuit

La population lavalloise est invitée à participer à la troisième édition de Laval en marche pour la bientraitance des personnes aînées, le vendredi 14 juin 2019, de 8 h 30 à 13 h. Au programme, une marche de 2 ou
4 kilomètres, suivie d’une conférence de monsieur Denis Fortier, physiothérapeute, écrivain et chroniqueur intitulée « Le remède miracle pour rester actif existe et il est gratuit ». Le départ de la marche se fera à partir du chalet d’accueil du Parc des Prairies (5, avenue du Crochet) dès 9 h 30. Animation et musique seront au rendez-vous, faisant de cet événement une attraction incontournable.

Nouveautés cette année : les participants sont invités à pique-niquer sur place en apportant leur lunch ou en profitant du menu de notre camion de cuisine de rue. Des rafraîchissements et collations seront aussi servis sur place. C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer! En cas de pluie, l’événement sera maintenu.

Inscription

Pour s’inscrire à l’événement, visitez l’événement Facebook Laval en marche pour la bientraitance des personnes aînées, le site Web lavalensante.com ou contactez le 450 686-2339.

Ligne d’aide

Le Comité de concertation contre la maltraitance liée au vieillissement à Laval souhaite rappeler que toute personne concernée (aîné, proche aidant, membre de la famille, intervenant, etc.) peut joindre la Ligne Aide Abus Aînés au 1 888 489-2287 pour recevoir de l’information, de l’aide, de l’écoute ou du soutien.

À propos des partenaires

Cet événement ne pourrait se faire sans le soutien de divers partenaires régionaux. Le Comité de concertation contre la maltraitante liée au vieillissement à Laval tient à remercier la Ville de Laval et les résidences pour aînés CHARTWELL de leur contribution.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.