Publicité
13 juillet 2019 - 09:00

Nomination de Lidia Divry au Service du développement économique

La Ville de Laval recrute une employée à l’expertise de pointe pour son développement économique

Par Salle des nouvelles

Lors de la séance du conseil tenue le 9 juillet, les élus municipaux de Laval ont entériné la nomination de Lidia Divry à titre de directrice du Service du développement économique de la Ville de Laval. Cette dernière entrera en fonction le 26 août prochain.

Mme Divry détient une vaste expérience en développement économique local et international. Jusqu’à tout récemment, elle assumait les fonctions de présidente-directrice générale pour TechnoMontréal, la grappe des technologies de l’information et des communications du grand Montréal. À ce titre, elle a œuvré à la réalisation du Centre québécois d’innovation en commerce, une collaboration entre TechnoMontréal et la Ville de Laval. 

« Assurer la promotion et la croissance économique de la région est l’une de nos priorités, à Laval. Reconnue pour son leadership participatif et sa capacité à mobiliser les parties prenantes pour la réalisation de projets structurants, Mme Divry, nous en sommes sûrs, saura contribuer à stimuler l’essor économique du territoire », a affirmé Marc Demers, maire de Laval.

La feuille de route de Lidia Divry comporte des réalisations marquantes : elle a participé à plusieurs projets structurants et innovants avec différents partenaires métropolitains, tels que Montréal Métropole numérique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.