Publicité
23 août 2019 - 09:00

L'automne sera sous le signe de l'urgence climatique

Conférence de Dominic Champagne et Laure Waridel et lancement de Laval en transition

Par Salle des nouvelles

Le mercredi 25 septembre prochain, Laval en transition convie les Lavallois-es à une grande conférence sur la transition écologique et la lutte aux changements climatiques donnée par Dominic Champagne et Laure Waridel, instigateurs du Pacte pour la transition, qui a été signé par plus de 280 000 Québécois-es. L’événement aura lieu à 18 h 00 dans l’agora du collège Montmorency.

L'événement est gratuit et ouvert à tous et les participants sont invités à donner une contribution volontaire. L’inscription est obligatoire via la page Eventbrite. L’événement Facebook est le meilleur moyen d’avoir les nouvelles de la conférence, ainsi que la page Facebook de Laval en transition.

Lancement de Laval en transition

L’événement servira également de lancement public du nouveau mouvement citoyen Laval en transition. La seconde partie de l’événement, participative et visant l’engagement et l’action concrète, est d’ailleurs dédiée à l’émergence d’initiatives citoyennes pour la transition écologique dans tous les quartiers, par et pour les Lavallois.

Initié par des citoyennes et citoyens au printemps 2019, Laval en transition est un mouvement citoyen indépendant et non-partisan qui sensibilise, rassemble et outille les Lavallois-es pour développer des initiatives locales écoresponsables, solidaires et conviviales visant la transition écologique, économique et énergétique et rendant la communauté plus résiliente.

L’événement est organisé en partenariat avec Le Tiers Lieu, espace de travail collaboratif à impact social, et le Collège Montmorency.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.