Publicité
5 septembre 2019 - 15:58

Au profit de Opération Enfant Soleil

Spectacle-bénéfice des fils de Messmer, les Somnifrères!

Par Salle des nouvelles

Le Tour cycliste des policiers de Laval convie la population à assister au spectacle des Somnifrères, fils du légendaire fascinateur Messmer, le vendredi 25 octobre à 20 h au théâtre Marcellin-Champagnat de Laval. Tout comme leur père, les Somnifrères feront la démonstration de la force du mental par des exercices d'hypnoses dans un spectacle interactif, le tout avec un angle humoristique.

Un spectacle pour une bonne cause

Depuis plus de vingt ans, des policiers du Service de police de Laval s’engagent bénévolement à pédaler plus de 1000 kilomètres en six jours afin de recueillir des dons au profit de Opération Enfant Soleil. Lors de la dernière édition, ils ont amassé 45 000 $, ce qui porte à près de 1,7 M$ la somme totale remise depuis la création de l’événement en 1997. Toujours animés par la cause des enfants en difficulté, ce spectacle-bénéfice vise à récolter plus de 10 000 $. Notons que ces fonds permettent notamment d’aménager des lieux d’intervention auprès d’enfants victimes de violence et en favorisant l’acquisition d’ameublement dans des centres thérapeutiques pour adolescents vivant avec des problèmes de toxicomanie.

Billets en vente dès maintenant!

Les billets, en vente au coût de 25 $ (plus 6 $ en frais de service), sont disponibles en ligne le site www.co-motion.ca ou en communiquant avec la billetterie en composant le 450 667-2040. Il est aussi possible de se procurer des billets en personne, sur les lieux de la billetterie, située au 475, boulevard de l'Avenir à Laval.

Pour en apprendre davantage sur le Tour cycliste, suivez-les sur les médias sociaux Facebook et Instagram.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.