Publicité
4 septembre 2019 - 10:47

Texte commandité

4 dépenses à prévoir pour la rentrée

 

La rentrée scolaire représente une dépense d’environ 420 dollars par ménage en moyenne, sans compter qu’elle arrive sitôt après les vacances ! Mais d’autres frais sont aussi à prendre en compte à ce moment de l’année. Quelles sont ces dépenses et comment s’en sortir ?

  1. Le nécessaire pour étudier 

Les listes des fournitures scolaires s’allongent au fil des ans, tout le monde en fait le constat. Si bien qu’entre les cahiers, les crayons, la boîte lunch et les livres, normalement fournis par l’école publique, mais parfois facturés, la facture est déjà conséquente. Et c’est sans compter avec l’achat du sac à dos et de l’instrument de musique !

D’après une récente étude, ces achats augmenteraient de 4% en moyenne par an et la liste n’est pas finie pour autant. C’est pourquoi certains ménages n’ont pas d’autres choix que de demander un prêt sans enquête de crédit pour y faire face.

  1. Les frais annexes

Après les fournitures, les familles doivent encore s’acquitter d’une contribution pour les photocopies, la surveillance du dîner froid ou chaud (plus cher), le service de garde du matin, les activités et les sorties. À cela s’ajoute le transport scolaire. Certes, les frais scolaires sont remboursables sur l’impôt, mais il faut les avancer. S’il y a plusieurs enfants, cela devient vite le casse-tête.

  1. Les vêtements

En plus des chaussures pour le sport, parfois deux paires, il faut aussi habiller l’enfant qui grandit ou acheter l’uniforme selon l’école où il est scolarisé.

  1. Les activités parascolaires

Après l’école ou les jours de relâche, les enfants aiment pratiquer des activités extrascolaires. Il faut donc prévoir une inscription au sport, à un cours de musique, un atelier de dessin ou de théâtre, mais aussi l’achat du matériel ou de l’équipement demandé.

Les astuces pour dépenser moins

  • Acheter du matériel solide qui durera plus longtemps,

  • Trier à la maison, récupérer le matériel en bon état auprès des frères et sœurs qui n’en ont plus besoin,

  • Commencer ses dépenses au début de l’été pendant les soldes,

  • Echelonner ses achats,

  • Magasiner sur internet les bonnes affaires,

  • Acheter les crayons à l’unité et les couleurs réellement utilisées : il n’est pas nécessaire de posséder 4 nuances de jaune à la maternelle ou en première année,

  • Préférer les crayons rechargeables,

  • Profitez des achats groupés proposés par certaines écoles, c’est souvent bien moins cher.

  • Demander à une assistante sociale si vous pouvez bénéficier du complément de l’allocation de rentrée.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.