Publicité
23 septembre 2019 - 15:00

Symposium international des Cultures africaines et d'ascendance africaine - SICAAF 2019 à Laval

Par Salle des nouvelles

Le 1er Symposium international des Cultures africaines et d’ascendance africaine - SICAAF 2019, s’est tenu du 5 au 8 septembre 2019 à Laval. Il s’est inscrit dans le cadre de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine, proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le 1er SICAAF, né et organisé à Laval, par le Centre Opale pour la diversité, l’égalité et l’inclusion, nouveau membre de la famille Opale Magazine, s’est approprié le thème de cette décennie « Personnes d’ascendance africaine : considération, justice et développement » pour planter le décor de cet évènement et le placer sous le signe de la Considération, mais aussi de l’Apport des afrodescendants ainsi que des personnes de culture africaine et du Codéveloppement.

« Il n’y a pas de Considération sans justice, ni de justice sans considération, donc pour nous, ces deux aspects sont fortement imbriqués. Par contre il était très important de mettre en avant la contribution des cultures africaines et d’ascendance africaine, d’où l’ajout du vocable APPORT dans notre thème de cette année. Il faut se départir de l’idée selon laquelle nos cultures comme nos communautés sont juste des consommateurs, qu’ils ont besoin qu’on les prenne en charge, et mettre en avant nos contributions, sur tous les plans, dans nos milieux de vie. Pour finir, il ne peut y avoir de développement des communautés africaines ou afrodescendantes, ni de leur pays d’origine sans eux. Il faut plutôt penser codéveloppement, car c’est crucial de les associer à la réflexion, aux actions entreprises. Un développement pour et avec eux », a souligné la Présidente d’Opale Magazine, Khady Sow, initiatrice de ce Symposium des cultures africaines et d’ascendante africaine.

Le 1er SICAAF a été marqué par la participation d’illustres conférenciers et la qualité des communications qui l’ont positionné au niveau international voulu par les organisateurs. Parmi les conférenciers :

  • SEM Cheikh Niang, Représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies. Président de trois organes des Nations Unies : La Commission chargée des Questions économiques et financières – La Commission du développement social – Le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien. Expert des Nations Unies dans le traçage des armes légères et de petits calibres;
  • Dr Charlie Mballa, Professeur-Enseignant, University of Alberta – Campus St-Jean. Directeur, Centre d’analyse et de prospective sur les Afriques, CEIM-UQAM;
  • Dr Boniface Bahi, Professeur adjoint, Anthropologie, Sociologie et Bioéthique, University of Alberta, Campus Saint-Jean;
  • Dr Félix Zogning, Professeur agrégé, Comptabilité financière, Université du Québec en Outaouais;
  • Dr Samira ElAtia,professeure titulaire en éducation et vice-doyenne aux études supérieures au Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta.;
  • Dr Destiny Tchéoualy, Professeur, Communication internationale, Département de Communication sociale et publique de l’UQAM. Directeur de l’Observatoire des réseaux et interconnexions de la société numérique (ORISON);
  • Stefany Boisvert, Ph.D. Professeure, École des médias, Université du Québec à Montréal;
  • Dr Malé Fofana, Ph.D chargé de cours Linguistique, Communication, Éducation, Langues Secondes, Université de Sherbrooke et Bishop University;
  • Djimy Théodore, Djimy Théodore Directeur groupe d’équité AFPC-Québec;
  • Keithy Antoine, journaliste, entrepreneure culturelle;
  • Pr Ibrahima Diallo, Professeur titulaire, Université de Saint-Boniface, Faculté des sciences, Département des sciences expérimentales. Membre fondateur de l’Association canadienne pour l’avancement des sciences (ACFAS-Manitoba. Membre de la Société de la Francophonie manitobaine dont il fut le président de 2006 à 2011. Décoré de L’Ordre des francophones d’Amérique décerné par le Conseil supérieur de la langue française (Québec);
  • Bintou Sacko, Directrice de l’Accueil francophone de Saint-Boniface et du dossier de l’immigration de la Société de la Francophonie manitobaine (SFM). Membre du Conseil d’administration du Conseil canadien pour les réfugiés (CCR);
  • Ndongo Mbaye, Docteur-es-lettres, Sociologue et Journaliste. Membre du Comité d’Honneur du Cénacle Européen Francophone. Ex Responsable à la retraite du Pôle Loisirs Retraités et Handicapés de la ville de Choisy-Le-Roi (Val De Marne) en France.

Le Sénégal, représenté par le Ministre-Conseiller à l’Ambassade du Sénégal M. Serigne Dieye, en compagnie de la Mme Adama Sy Diagne, conseillère à l’Ambassade du Sénégal au Canada, fut le pays à l’honneur.

Ce fut pour reprendre les termes du Dr Charlie Mballa, diaspora avec ses Afriques, sensibilisation au rôle d’ambassadeurs d’origine auprès de leur pays d’accueil, d’autre part; un diversité, Africains et Afrodescendants, jeunes et adultes, hommes et femmes, travailleurs autonomes.

Le Symposium international des cultures africaines et d’ascendance africaine de sensibilisation afin de faire tomber les barrières érigées par la méconnaissance de l’autre et de bâtir des collectivités de membres des communautés latines-américaines, maghrébines, italiennes, francos participants se sont donné rendez-vous en 2020 pour une africaine.

Pour toute information : [email protected]
Page Facebook du SICAAF : https://www.facebook.com/SICAAAF/

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.