Publicité
5 décembre 2019 - 12:00

Lutte contre les îlots de chaleur urbains

Laval remplacera 3000 m² d’asphalte par 7200 végétaux

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal de la Ville de Laval a entériné jeudi l’octroi d’un contrat de 828 248 $ à la Société de verdissement de Montréal métropolitain (Soverdi) pour la réalisation d'un projet de déminéralisation et de verdissement visant à lutter contre les îlots de chaleur urbains (ICU).

Dans le cadre de ce mandat, la Soverdi travaillera en collaboration avec les organismes locaux pour retirer 3000 m² de surface asphaltée, tester l’installation de différents matériaux, notamment dans des cours d’école de la Commission scolaire de Laval, et planter 7200 végétaux, dont un minimum de 1500 arbres. Ces derniers seront plantés sur des terrains privés et institutionnels, dans des secteurs identifiés à forte concentration d'ICU et où l’on retrouve des clientèles vulnérables.

« Ce projet s'intègre à notre stratégie de lutte aux îlots de chaleur et complémente les efforts municipaux pour augmenter la canopée, souligne Virginie Dufour, conseillère de Sainte-Rose, membre du comité exécutif et responsable des dossiers liés à l’environnement. La création d’ilots de fraîcheur constitue un élément clé  de la vision stratégique Urbaine de nature. »

Le projet est réalisé en collaboration avec le consortium Ouranos, la Direction de la Santé publique du CISSS de Laval ainsi que le Centre d’étude de la forêt de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Il vise à documenter l'efficacité des mesures mises en place pour réduire la température ambiante et, par conséquent, évaluer les impacts du projet en termes d'adaptation aux changements climatiques. 

En avril dernier, dans le cadre du programme Municipalités pour l'innovation climatique, Laval s’était vu accorder une importante subvention de 750 000 $ du gouvernement du Canada et de la Fédération canadienne des municipalités pour la réalisation d'un projet ayant comme objectif d'atténuer les effets des ICU.

Vers un nouveau programme de réhabilitation de l’environnement

Afin de permettre que ces travaux de déminéralisation, de verdissement et de plantation d’arbres soient réalisés sur des terrains industriels et commerciaux sans contrevenir à la Loi sur l’interdiction des subventions municipales, un nouveau règlement (L-12724) concernant un programme de réhabilitation de l'environnement a été soumis dans la semaine pour avis de motion, conformément à la Loi sur les compétences municipales. En vertu de ce règlement, une subvention pourra être versée pour des travaux et des terrains conformes au programme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.