Publicité
31 janvier 2020 - 09:00

Choix de Cégep

Le collège Montmorency ouvre ses portes le 6 février

Par Salle des nouvelles

Le 6 février prochain, les élèves de 5e secondaire ainsi que les adultes, qui ont l’intention de faire une demande d’admission au Service régional d’admission du Montréal métropolitain (SRAM) pour la session d’automne 2020, sont invités aux portes ouvertes hivernales du Collège Montmorency.

Les futurs cégépiens et leurs proches sont attendus, de 18 h à 20 h 30 au 475, boulevard de l’Avenir, à Laval. Plusieurs professeurs, membres du personnel et étudiants du Collège seront sur place pour répondre aux questions et partager leur expérience. 

Visites guidées de 30 minutes

Pendant la soirée, des visites des principaux lieux d’intérêt (aires communes) du Collège sont offertes toutes les cinq minutes. Ces dernières sont commentées par des étudiants-guides et durent 30 minutes.  Trois parcours de découvertes permettent d’explorer librement les départements d’enseignement, à son rythme et selon ses intérêts;

  • il est possible de voir des classes et des laboratoires conçus pour le travail d’équipe, l’apprentissage coopératif, la résolution de problèmes complexes ou l’expérimentation en situation authentique;
  • différents kiosques d’information sont installés dans l’agora du Collège. Les visiteurs y trouveront une foule de renseignements à propos de l’admission, des activités étudiantes, des centres d’aide, des services aux étudiants, des projets internationaux, des conseils d’orientation, de l’aide à l’apprentissage, des prêts et bourses, des cours de formation générale, des équipes sportives, de l’alternance travail-études, de la Fondation du Collège, de la Formation continue, etc.

La programmation complète de l’événement est disponible en ligne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.