Publicité
20 février 2020 - 06:00

La Fondation du Collège Montmorency remet 10 000 $ en bourses de persévérance

Par Salle des nouvelles

Ce mardi avait lieu la Cérémonie des bourses de persévérance de la Fondation du Collège Montmorency. Pour cette 7e édition, 20 lauréats se sont partagés 10 000 $ en bourses d’études.

Grâce à la collaboration de la Fondation Croire en son rêve et du Fonds Adélard-Desrosiers, la Fondation a remis, à chacun des 20 étudiants ayant fait preuve de persévérance durant leur passage au Collège Montmorency, une bourse de 500 $ pour les encourager à poursuivre leurs études. C'était surtout une occasion de reconnaître les efforts qu’ils ont déployés dans l’adversité au cours des dernières années.

L’entreprise Druide informatique a permis à chaque étudiant de repartir avec un exemplaire d’Antidote 10, la dernière édition de ce logiciel d’aide à la rédaction. Un cadeau assurément utile pour la poursuite de leur parcours scolaire et professionnel. Loveline est l'une des boursières de persévérance et étudiante au programme de Gestion d’un établissement de restaurant au Collège Montmorency. Elle témoigne:

« Le fait d’obtenir cette bourse m’incite à poursuivre mes études et à persévérer. Mon parcours scolaire me demande beaucoup d’énergie et de ténacité. Je dois travailler plus que la moyenne des gens pour réussir et je constate que mes efforts sont récompensés. Encore merci à la Fondation. »

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.