Publicité
1 février 2020 - 16:59

Comment concilier travail et soif de voyages ?

Certaines personnes sont véritablement passionnées de voyages. Mais leurs finances et leur emploi ne leur permettent pas forcément de voyager autant qu’elles le souhaiteraient. Néanmoins, il est tout à fait possible de concilier travail et soif de voyages. Voici quelques suggestions pour y parvenir :

 

Voyagez pendant votre temps libre

 

Si vous aimez beaucoup voyager, vous pouvez profiter de votre temps libre pour partir dès que l’occasion se présente. Durant les week-ends, vous pouvez facilement partir pendant deux jours à un nouvel endroit. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles villes de votre province !

 

Et pendant vos congés, arrangez-vous pour prendre au moins une ou deux semaines de vacances. Cela vous permettra de partir plus longtemps et donc plus loin. Ainsi, vous aurez l’occasion de voyager dans d’autres pays, pour un dépaysement total !

 

Effectuez quelques missions professionnelles à divers endroits

 

Ensuite, vous pouvez combiner votre emploi avec votre soif de voyage. Comment ? En réalisant des missions ponctuelles à différents endroits. Au lieu de toujours être sur le même lieu de travail, vous effectuez des déplacements réguliers.

 

Dans de nombreux domaines, il est possible d’accéder à de telles opportunités. Par exemple, vous pouvez devenir pharmacien remplaçant. Ainsi, vous serez potentiellement amené à travailler dans des pharmacies réparties dans tout le pays. Sur le même principe, vous pourriez devenir enseignant remplaçant ou consultant chez différents clients.

 

Trouvez un travail qui implique de voyager

 

Vous aimez voyager, mais vous ne pouvez ou ne voulez pas réserver cette activité à votre temps libre uniquement ? De simples missions ponctuelles ne vous suffisent pas ? Trouvez un travail qui vous « oblige » à voyager !

 

Certaines professions requièrent des déplacements fréquents, parfois mêmes dans d’autres pays :

-        Professionnels de l’import / export, négociateurs internationaux, etc.

-        Pilotes de ligne, hôtesses de l’air, guides touristiques, agents de voyage, animateurs de colonies de vacances, etc.

-        Fonctionnaires spécialisés en relations internationales (ex : diplomates).

-        Médecins, travailleurs sociaux, etc.

-        Professeurs d’anglais (ou autres langues), filles / garçons au pair, etc.

 

Enfin, une dernière option est de devenir freelance et de travailler exclusivement en ligne. De cette façon, vous pourrez voyager autant que vous le voudrez, et travailler n’importe où.

 

Conclusion

 

En suivant ces astuces, vous réussirez à concilier travail et soif de voyages, pour au final être beaucoup plus épanoui dans votre vie !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.