Publicité

5 avril 2020 - 15:29

PANDÉMIE- COVID-19

Les Québécois sont les plus respectueux des consignes selon une étude de Google

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le premier ministre du Québec, François Legault n’a pas caché sa fierté lors de son point de presse quotidien du dimanche 5 avril envers ses concitoyens. Il a dévoilé les résultats d’une étude récente menée par Google à l’effet que les Québécois est le peuple le plus respectueux des consignes de distanciation sociale et d’isolement.

C’est le premier sujet qu’a abordé le premier ministre lors de son allocution quotidienne, devant même le bilan de la journée d’hier. « L’étude tient compte des 50 états des États-Unis et des dix provinces du Québec. Selon les résultats, les Québécois arrivent au sommet du palmarès quant au respect des consignes de distanciation sociale et de l’isolement volontaire. Je suis très fier de vous », a-t-il mentionné à l’intention de ses concitoyens.

Plus tard au cours du point de presse, il a été questionné sur l’importance de suivre les consignes. « Si l’on compare nos statistiques avec ceux des pays durement touchés comme l’Italie, le nombre de décès qu’on enregistre ici est très bas. C’est en analysant les données qu’on voit que les efforts du quotidien portent fruit. Il ne faut donc pas lâcher. On entre dans une phase plus critique de la crise et nous n’avons pas encore atteint le sommet de la courbe. C’est essentiel de continuer à suivre les consignes », a-t-il conclu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.