Publicité

9 mai 2020 - 10:00

Autoroute 440 (Jean-Noël-Lavoie) à Laval

Reprise des travaux de remplacement de lampadaires le 11 mai

Par Salle des nouvelles

Le ministère des Transports a annoncé la reprise des travaux de remplacement de lampadaires sur l’autoroute 440 (Jean-Noël-Lavoie) à Laval, entamés en 2019.

Réalisés principalement durant la nuit afin d’en limiter les répercussions sur le réseau routier, ceux-ci entraîneront des fermetures complètes de certaines bretelles d’accès de l’autoroute 440.

 

Entraves et gestion de la circulation : travaux de soir et de nuit

Boulevard Curé-Labelle :

  • Fermeture complète de bretelles d’accès en provenance et menant de la voie de desserte de l’autoroute 440 à la route 117 (boulevard Curé-Labelle).

Boulevard Chomedey :

  • Fermeture complète de bretelles d’accès en provenance et menant de la voie de desserte de l’autoroute 440 au boulevard Chomedey.

Boulevard Industriel :

  • Fermeture complète de bretelles en provenance et menant de la voie de desserte de l’autoroute 440 au boulevard Industriel.

 

La coordination des travaux sera effectuée de manière à limiter les impacts et les chemins de détour. Lors des fermetures complètes, les chemins de détour en lien avec celles-ci seront balisés à l’aide de panneaux de signalisation temporaires.

En cas de conditions météorologiques défavorables ou de contraintes opérationnelles, ces travaux pourraient être reportés ou annulés. Afin de planifier adéquatement vos déplacements, informez-vous sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.