Publicité

15 mai 2020 - 15:52 | Mis à jour : 16:05

PANDÉMIE COVID-19

Le site non traditionnel de la Place Bell accueille ses premiers usagers

Par Salle des nouvelles

Aujourd’hui, les premiers usagers en voie de rétablissement de la COVID-19 seront accueillis dans le site non traditionnel aménagé sur la patinoire olympique de la Place Bell. Cette première phase prévoit le transfert d’une quinzaine d’usagers.

Par la suite, les transferts se feront graduellement à compter de la semaine prochaine. L’objectif de ce site est de libérer des lits à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé ainsi que d’offrir des soins et services à une clientèle gériatrique envoie de rétablissement de la COVID-19 qui proviendrait des ressources intermédiaires et des résidences pour aînés.

Cette installation temporaire n’aurait pas été possible sans la collaboration et le partenariat de la Cité de la culture et du sport de Laval, de la Ville de Laval et des différents représentants syndicaux.

« Notre rôle est d’être impliqué dans la communauté. La communauté a besoin de nous et la Place Bell pouvait offrir une qualité d’infrastructure souhaitable dans les circonstances. Il n’y a eu aucune hésitation de la corporation et de tous les partenaires », souligne Christiane Hémond, directrice générale de la Cité de la culture et du sport de Laval.

Voici un rappel des particularités de cette installation fait par le CISSS de Laval :

  • Cet endroit pourra accueillir 50 personnes atteintes de la COVID-19.
  • Le transfert des usagers se fera de façon graduelle et sera déterminé selon différents critères.
  • Tous les patients seront installés dans un espace privé qui inclura un lit, un fauteuil berçant, une table et une lampe de chevet.
  • Un système de communication est en fonction pour maintenir le lien entre l’usager et le personnel soignant.
  • Entre 75 et 100 employés du CISSS de Laval seront affectés à cette installation temporaire.
  • Des espaces sont aussi aménagés pour le personnel.
  • Le matériel de protection individuelle pour assurer la sécurité des employés et les médicaments pour les usagers sont en quantités suffisantes sur place.
  • L’usage de cet espace ne comprend pas l’amphithéâtre de la Place Bell.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a effectué une visite des lieux afin de certifier le respect des normes.

« Ce site non conventionnel se veut un centre de convalescence où il est possible d'offrir des soins de qualité aux usagers tout en permettant de libérer des lits de soins aigus à l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé. Sans la collaboration de nos nombreux partenaires, il aurait été impossible de déployer cette infrastructure de qualité », mentionne le président-directeur général du CISSS de Laval, monsieur Christian Gagné.

« Ce sont nos familles et nous tenons à en prendre soin, que ce soit nos usagers ou le personnel dédié. Enfin, nous pensons que cette mesure temporaire aidera à combattre cette pandémie sans précédent! » conclut Marjolaine Aubé, présidente du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS)de Laval-CSN.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.