Publicité

23 juin 2020 - 17:00

L'événement est présenté par l'Érable du Québec

Le coureur Matisse Julien, finaliste au concours de Cuisinier du mois FQSC

Par Salle des nouvelles

Le coureur lavallois, Matisse Julien, est l’un des trois finalistes pour le nouveau concours amical du Cuisinier du mois FQSC présenté par l’Érable du Québec.

À partir de lundi 13h, le champion québécois junior sur route en 2019 a préparé une recette de carré de porc mariné à l’érable pour le concours culinaire. Ce dernier pourra amasser des votes jusqu’à vendredi 13h00 afin d’éclipser ses deux adversaires.

Après avoir pris quelques semaines de repos, le concours amical du Cuisinier du mois FQSC présenté par l'Érable du Québec revient en force cette semaine pour couronner le Cuisinier du mois de juin.

Il est possible de voter pour l'une des trois recettes en vedette pour le mois de juin :

- Faux filet de boeuf grillé à l'érable par Britanie Cauchon

- Carré de porc mariné à l'érable et soya par Matisse Julien

- Hamburger au porc effiloché érable et bière par Coralie Levesque

À 15 heures vendredi, la communauté sera informée du nouveau détenteur du titre. Les votants disposent de quatre jours pour faire leur choix. Le Cuisinier ou la Cuisinière du mois FQSC recevra une bouteille de 750 ml de sirop d'érable gracieuseté du partenaire de l'Érable du Québec.

Pour participer, les membres de la communauté peuvent se rendre sur la publication ci-dessous et seulement réagir avec l’émoticône associé à la recette de leur choix.

Pour obtenir plus de détails sur les recettes des trois finalistes, cliquer sur le lien suivant : https://fqsc.net/nouvelles/nos-trois-finalistes-pour-le-concours-du-cuisinier-du-mois-de-juin

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.