Publicité

22 juillet 2020 - 09:00 | Mis à jour : 09:29

Présence d'éthanol ou de dénaturants dont l'utilisation est interdite

Santé Canada rappelle une vingtaine de désinfectants pour les mains

Par Salle des nouvelles

Santé Canada avise la population canadienne que près d’une vingtaine de désinfectants pour les mains contenant de l'éthanol ou des dénaturants dont l'utilisation dans les désinfectants pour les mains n'est pas autorisée, pourraient présenter des risques pour la santé. 

Selon Santé Canada, les dénaturants sont ajoutés à l'éthanol, la rendant ainsi impropre à la consommation humaine, évitant ainsi l'ingestion involontaire de désinfectant pour les mains, particulièrement chez les enfants.

Les autorités recommandent à la population canadienne de se référer à la liste de désinfectants pour les mains contenant de l'éthanol de qualité technique qui font objet d'un rappel, parce qu'ils ne sont pas conformes à la règlementation fédérale et pourraient présenter des risques à la santé.

Santé Canada tient à jour ces listes de désinfectants pour les mains qui pourraient présenter des risques pour la santé, afin que la population puisse facilement reconnaître des produits qu'ils pourraient s'être procurés et prendre les mesures qui conviennent. 

La liste complète des produits visés par le présent rappel est disponible sur le site Internet canadiensensante.gc.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.