Publicité

24 juillet 2020 - 06:00

Cette décision se veut une contribution additionnelle à la relance économique de Laval dans le contexte de pandémie

Projet pilote de terrasses temporaires à Laval

Par Salle des nouvelles

Ayant souci d’aider les commerçants et les restaurateurs qui désirent augmenter leur capacité d’accueil tout en respectant les consignes sanitaires, la Ville de Laval met en place sur son territoire un projet pilote qui permettra l’agrandissement temporaire d’espaces commerciaux, incluant les terrasses extérieures.

Cette décision se veut une contribution additionnelle à la relance économique de Laval dans le contexte de pandémie. Grâce à cette mesure exceptionnelle, les commerçants qui le souhaitent pourront demander une tolérance temporaire d’agrandissement d’une terrasse sur leur terrain privé ou dans un stationnement, par exemple.

Le projet pilote sera en vigueur jusqu’à la fin des mesures de distanciation physique, ou jusqu’au 30 novembre 2020 (selon la première éventualité), et pourra être renouvelée au besoin. Des conventions d’utilisation du domaine public pourraient également être conclues avec les commerçants qui en feraient la demande.

« Le règlement municipal interdit normalement tout ouvrage temporaire, qu’il soit sur un terrain privé ou public. Cependant, en raison de la situation économique et sanitaire actuelle, nous pensons qu’il est plus important que jamais de soutenir nos commerçants. Ce projet pilote s’inscrit donc dans la relance économique de nos commerces, mais aussi dans notre volonté de toujours mieux servir nos citoyens, et de faire de Laval une ville dynamique et attractive », explique Stéphane Boyer, membre du comité exécutif et responsable des dossiers économiques.

Les commerçants qui souhaitent participer au projet pilote devront contacter le 311 afin de présenter une demande et une proposition de plan d’aménagement. Leur dossier sera ensuite étudié afin de déterminer si la configuration demandée respecte certaines conditions, notamment en ce qui a trait à la sécurité incendie et à celle des employés et des clients de l’établissement visé, de même qu’au respect de la circulation sur la voie publique.

Cette initiative représente, finalement, une occasion de tester certains aménagements qui pourraient être intégrés à la révision de la réglementation d’urbanisme, qui est en cours. Grâce aux renseignements recueillis, la réglementation révisée reflètera davantage la réalité et les défis urbanistiques actuels.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.