Publicité

3 août 2020 - 15:01

Texte commandité

Que faire après un accident de la route

 

Même les conducteurs les plus vigilants peuvent malheureusement se retrouver impliqués dans un accident de la route. Selon la Société de l'Assurance Automobile du Québec (SAAQ), plus de 33 000 personnes en sont sorties avec des blessures légères en 2019. 

Voici ce que vous devez faire en cas d’accident. 

Quoi faire immédiatement après un accident?

S’il s’agit d’un accident grave qui met en péril la vie des occupants des véhicules concernés, appelez immédiatement le 911. Des secours viendront aider les blessés dans les plus brefs délais. 

Même si l’accident en question n’a pas mis en danger la vie de vos occupants, il se peut qu’il ait causé un bris majeur à votre véhicule qui l’empêche de fonctionner. N’hésitez pas à contacter votre assurance automobile. Ils s’occuperont de remorquer votre véhicule et de couvrir les réparations nécessaires. 

Le rôle de la SAAQ pour tout accident au Québec

Si votre accident vous empêche de travailler, s’il vous fait perdre une session d’études ou s’il vous a causé des séquelles permanentes, il est possible de demander une compensation financière à la SAAQ. Pour ce faire, vous devez remplir un formulaire en ligne en fournissant toutes les informations nécessaires. La SAAQ décidera ensuite si vous être admissible. 

Dans tous les cas, il est toujours utile de contacter un avocat spécialisé en accident de la route. Ce dernier pourra vous guider et conseiller grâce à un accompagnement simple ou alors préparer votre dossier en cas de complication.

Comment surmonter le choc d’un accident de la route

Certaines personnes peuvent notamment développer un syndrome de stress post-traumatique après l’accident. Celui-ci peut prendre plusieurs formes.

Dans les jours qui suivent l’accident, n’hésitez pas à consulter un psychologue. Il peut s’avérer tentant de se tourner vers ses proches. Cependant, en pensant bien faire, certaines personnes peuvent renforcer l’angoisse plutôt que de la soulager. Trouver les mots pour réconforter de la bonne façon est un vrai métier.  

Si les images de l’accident vous trottent sans cesse dans la tête et que vous avez de la difficulté à passer à autre chose il serait temps d’entamer un suivi. Celui-ci vous aidera à affronter la situation sans entrer dans un état de panique.    

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.