Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Axée sur la prévention et la solution des différends

Clinique juridique téléphonique gratuite à travers le Québec les 29 et 30 août

durée 06h00
29 août 2020
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

Les 29 et 30 août, la Clinique juridique téléphonique du Jeune Barreau de Montréal (JBM) est de retour pour une 34e édition afin de répondre aux questions d'ordre juridique de la population québécoise de toutes les régions.

Ainsi, entre 9 h et 16 h, des avocats et des notaires bénévoles seront au bout de la ligne pour donner aux citoyens des conseils juridiques gratuits par téléphone ainsi que de l'information sur les divers modes de prévention et de règlement des différends qui s'offrent à eux. Le JBM met en place ce service sans frais en partenariat avec le Barreau du Québec et le Centre d'accès à l'information juridique (CAIJ).

C'est dans une optique de solidarité et de contribution au désencombrement du système judiciaire que se tient la Clinique juridique.

« Cette édition vise à informer les citoyens sur des solutions créatives et participatives à leurs questionnements juridiques. L'avocat est un partenaire qui vient accompagner les parties dans la recherche de solutions à leurs différends. Nous désirons informer et conseiller les citoyens sur divers modes alternatifs de prévention et de règlement des différends afin de les orienter vers des solutions adaptées lorsque leur problématique s'y prête », a indiqué essentiellement Me Mylène Lemieux, présidente du JBM, au cours d'un entretien vidéo accordé au réseau NéoMédia dont vous êtes invité à écouter l'intégrale.

Le numéro sans frais à composer est le 1 844 779-6232 .

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

durée Hier 15h00

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...