Publicité

25 août 2020 - 09:30

Activité familiale

Le centre d'interprétation de l'eau animera le premier dimanche de septembre

Par Salle des nouvelles

Le Centre d'interprétation de l'eau (C.I.EAU) tiendra une version gratuite de sa nouvelle animation Duel Eau'ratoire sur la Berge des Baigneurs à Sainte-Rose, le dimanche 6 septembre prochain à 11h.

Les enfants de 8 à 12 ans ainsi que leurs familles sont invités à participer à ce jeu questionnaire sur l'eau afin de déterminer quelle équipe est spécialiste de la ressource. L'activité sera animée par les animateurs scientifiques du C.I.EAU.

À la suite de cette animation, le C.I.EAU invitera les participants à se joindre aux employés pour un pique-nique sur la berge. Les intéressés sont priés d'amener lunch froid et couvertures. À partir de midi, le C.I.EAU ouvrira ses portes au public. Les familles pourront alors visiter gratuitement l'exposition permanente Le chemin de l'eau: de la rivière à la rivière.

Gratuité chaque premier dimanche mensuel

Effectivement, le C.I.EAU prend part au programme de gratuité pour les institutions muséales chaque premier dimanche du mois. Ainsi, une visite du musée de l’eau sera possible sans frais tous les premiers dimanches du mois.

Cette activité respecte les normes sanitaires établies par le gouvernement du Québec et la Ville de Laval. Le C.I.EAU a pris les précautions nécessaires afin d’éviter le partage du matériel lors de l’activité.

De plus, toutes ses installations permanentes sont à nouveau ouvertes au public depuis le 13 juillet. Il est donc possible de visiter le musée et de participer aux événements en sécurité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.