Publicité

1 novembre 2020 - 10:18 | Mis à jour : 5 novembre 2020 - 10:23

Texte commandité

Revêtement extérieur en bois, un choix écologique et responsable?

 

Il n’est pas rare de voir des produits avec l’étiquette « Produit 100 % VERT ». En revanche, que signifie réellement cette expression? Y a-t-il un contrôle officiel sur cette appellation? Après quelques recherches, on arrive rapidement à la conclusion que les produits dits « verts » ne sont pas contrôlés par un organisme ou un gouvernement. Alors, comment choisir un revêtement extérieur en bois qui respecte réellement l’environnement?

La caractéristique d’un produit écologique et responsable

Voici les caractéristiques d’un produit écoresponsable :

  • Lors de la fabrication du produit, aucune énergie fossile n’est utilisée.
  • Les matériaux sont issus d’une production et d’une transformation locales.
  • Tous les matériaux utilisés sont complètement biodégradables.
  • Les matériaux sont issus d’une production respectueuse de l’environnement.

Malheureusement, il est difficile de respecter toutes ces caractéristiques lors de l’achat d’un revêtement extérieur en bois. Cependant, voici quelques éléments importants à prendre en compte :

  • Le bois est issu d’une coupe responsable et qui favorise la régénération de la forêt.
  • Les colles utilisées sont fabriquées uniquement à partir de résines végétales.
  • Le bois a été coupé dans l’une de nos magnifiques forêts québécoises.
  • La peinture, la teinture ou la résine protectrice utilisée ne doit pas être fabriquée à partir de produits chimiques qui pourraient se retrouver dans les sols après les pluies.

Choisir un revêtement extérieur en bois écoresponsable

Pour choisir un revêtement extérieur en bois écoresponsable, il est important d’opter pour une essence qui pousse abondamment en Amérique du Nord. Les essences exotiques doivent être transportées de leur pays d’origine jusqu’au Canada, ce qui augmente considérablement l’empreinte écologique du produit.

Parmi les essences les plus présentes dans la province, on retrouve notamment l’épinette, le pin et le cèdre. Toutes ces essences sont très résistantes et présentent de nombreux avantages devant les températures du Québec.

Ensuite, pour effectuer un choix écoresponsable, il est important de sélectionner une solution de protection qui respecte l’environnement. De plus en plus de fabricants offrent des peintures, des tentures et des protections qui ne contiennent aucun produit chimique. Cependant, les produits utilisés demeurent parfois nocifs pour l’écosystème. Pour éviter tous les risques de contamination des terres, il est possible de choisir des procédés d’imprégnation.

Les finitions écologiques

Les finitions de type « Lifetime » représentent certainement les choix les plus écoresponsables pour protéger un revêtement extérieur en bois. En général, les fabricants de revêtement recommandent ce traitement uniquement pour les cèdres. Le cèdre rouge possédant une texture naturellement plus riche que le cèdre blanc, il offre normalement un style plus naturel et rustique.

L’imprégnation est un traitement organique qui favorise le grisonnement naturel du bois. Étant donné que ce n’est pas une teinture, il est impossible de choisir la couleur. Cette solution ne représente aucun danger pour la végétation et permet de laisser le bois vieillir sans avoir besoin de l’entretenir. Les finitions Lifetime représentent ainsi le choix idéal pour les propriétaires qui désirent un revêtement extérieur en bois écoresponsable

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.