Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Mouvement PlantAction

Replanter des ormes et reverdir le Vieux-Sainte-Rose

durée 13h00
11 novembre 2020
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Salle des nouvelles

Le Mouvement PlantAction, à l’initiative de l’Association des citoyens et amis du Vieux-Sainte-Rose (ACAVSR) et grâce au soutien financier de Virginie Dufour, conseillère du district Sainte Rose, a effectué le 24 octobre l’ajout de trois ormes sur des terrains privés le long du boulevard  Sainte-Rose, afin de recréer l’ambiance qui se dégage des toiles du peintre Marc-Aurèle Fortin.  

Marc-Aurèle Fortin, né à Sainte-Rose, est reconnu comme le peintre aux grands arbres et c’est  en son honneur que l’Association des citoyens et amis du Vieux-Sainte-Rose a souhaité ajouter  des ormes dans le Vieux Sainte-Rose. Ceux-ci étaient nombreux autrefois dans ce secteur de  Laval, mais l’espèce a malheureusement été décimée par la maladie hollandaise de l’orme, une  fatalité similaire à ce que nos frênes subissent ces dernières années à cause de l’agrile du frêne.  

En replantant trois variétés d’ormes hybrides résistantes à cette maladie sur trois terrains privés  le long du boulevard Sainte-Rose, entre le boulevard Curé-Labelle et la rue des Patriotes, ce  projet contribue à rendre hommage aux peintres célèbres originaires de Sainte-Rose, comme  Marc-Aurèle Fortin et Alfred Pellan, mais également à des peintres connus originaires d’autres  quartiers lavallois, comme Clarence Gagnon.  

« C’est avec beaucoup d’émotions que nous avons vu se concrétiser la première étape du verdissement  du boulevard Sainte-Rose. Nous souhaitons dès 2021, planter d’autres ormes dans le Vieux Sainte-Rose.  En plantant des arbres, nous souhaitons redonner au Vieux-Sainte-Rose un peu de son apparence  d’autrefois et contribuer activement à l’amélioration de la qualité de l’air et à la lutte contre le  réchauffement de la planète ». a indiqué Richard Cloutier, responsable du projet avec l’ACAVSR.  

« Comme ce projet alliait deux de mes passions, l'environnement et le patrimoine, il allait de soi pour moi  de le financer. Je suis fière de contribuer à reverdir le Vieux Sainte-Rose tout en mettant en lumière  l'histoire du quartier et de ses habitants! », a signifié pour sa part Virginie Dufour, conseillère municipale du district Sainte Rose et membre du comité exécutif responsable des dossiers de l’environnement. 

« En tant que mouvement citoyen né dans Sainte-Rose, il était tout à fait normal pour nous de contribuer  à ce projet. L’idée de participer au verdissement du boulevard Sainte-Rose tout en contribuant à la  mémoire de notre patrimoine culturel nous emballait particulièrement. Nous espérons que d’autres  propriétaires accepteront d’accueillir un orme sur leur terrain dans les prochaines années dans le Vieux  Sainte-Rose et ailleurs à Laval avec notre campagne Jamais sans mon arbre », de dire à son tour Didier Jadotte Dumerlin,  responsable de ce projet et de la campagne « Jamais sans mon arbre » chez PlantAction. 

Le Mouvement PlantAction tient à remercier l’Association des citoyens et amis du Vieux-Sainte Rose (ACAVSR) et Virginie Dufour, conseillère de Sainte-Rose et membre du comité exécutif  responsable des dossiers de l'environnement, pour leur contribution dans le cadre de ce projet.  Sans leur soutien, il n’aurait pas pu avoir lieu.  

PlantAction est un organisme à but non lucratif qui s’est donné pour mission de proposer des solutions et  de poser des actions concrètes pour augmenter le couvert végétal urbain sur le territoire de Laval. Depuis  2012, PlantAction réalise des projets structurants AVEC et POUR les citoyens dans les quartiers, les écoles  et les institutions lavalloises dans le but de sensibiliser la population aux nombreux bienfaits que procurent  les arbres, notamment pour la santé publique.  

L’Association des Citoyens et Amis du Vieux Saint-Rose est un organisme à but non lucratif qui existe  depuis 2011. Elle regroupe des citoyens soucieux de conserver le caractère patrimonial du vieux village.  La mission de l’ACAVSR est donc de conserver, mettre en valeur et promouvoir l’histoire et le patrimoine  culturel et architectural du Vieux-Sainte-Rose. La plantation d’ormes dans le village s’inscrit dans le volet  environnemental de sa mission. S’ajoutent évidemment à cet aspect la reconnaissance de son patrimoine  bâti par l’ajout de plaques historiques sur ses maisons anciennes. Finalement, l’association est maintenant  devenue un partenaire incontournable des autorités en place pour la consultation des différents projets qui  peuvent prendre place dans Sainte-Rose.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • LL
    Louise Labrie
    temps Il y a 1 an et 9 mois
    Franchement il faut plus d'arbres seulement 3 ormes, mieux que rien mais pas assez.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 août 2022

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...

10 août 2022

Interdiction de plastiques à usage unique: les fabricants contestent en cour fédérale

Plus d'une vingtaine de fabricants de produits en plastique demandent à la Cour fédérale de mettre fin au plan d'Ottawa visant à interdire plusieurs articles à usage unique, notamment les pailles, les ustensiles et les contenants en polystyrènede repas à emporter. Il s'agit de la deuxième contestation devant les tribunaux d'un regroupement de ...