Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Mouvement PlantAction

Replanter des ormes et reverdir le Vieux-Sainte-Rose

durée 13h00
11 novembre 2020
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Salle des nouvelles

Le Mouvement PlantAction, à l’initiative de l’Association des citoyens et amis du Vieux-Sainte-Rose (ACAVSR) et grâce au soutien financier de Virginie Dufour, conseillère du district Sainte Rose, a effectué le 24 octobre l’ajout de trois ormes sur des terrains privés le long du boulevard  Sainte-Rose, afin de recréer l’ambiance qui se dégage des toiles du peintre Marc-Aurèle Fortin.  

Marc-Aurèle Fortin, né à Sainte-Rose, est reconnu comme le peintre aux grands arbres et c’est  en son honneur que l’Association des citoyens et amis du Vieux-Sainte-Rose a souhaité ajouter  des ormes dans le Vieux Sainte-Rose. Ceux-ci étaient nombreux autrefois dans ce secteur de  Laval, mais l’espèce a malheureusement été décimée par la maladie hollandaise de l’orme, une  fatalité similaire à ce que nos frênes subissent ces dernières années à cause de l’agrile du frêne.  

En replantant trois variétés d’ormes hybrides résistantes à cette maladie sur trois terrains privés  le long du boulevard Sainte-Rose, entre le boulevard Curé-Labelle et la rue des Patriotes, ce  projet contribue à rendre hommage aux peintres célèbres originaires de Sainte-Rose, comme  Marc-Aurèle Fortin et Alfred Pellan, mais également à des peintres connus originaires d’autres  quartiers lavallois, comme Clarence Gagnon.  

« C’est avec beaucoup d’émotions que nous avons vu se concrétiser la première étape du verdissement  du boulevard Sainte-Rose. Nous souhaitons dès 2021, planter d’autres ormes dans le Vieux Sainte-Rose.  En plantant des arbres, nous souhaitons redonner au Vieux-Sainte-Rose un peu de son apparence  d’autrefois et contribuer activement à l’amélioration de la qualité de l’air et à la lutte contre le  réchauffement de la planète ». a indiqué Richard Cloutier, responsable du projet avec l’ACAVSR.  

« Comme ce projet alliait deux de mes passions, l'environnement et le patrimoine, il allait de soi pour moi  de le financer. Je suis fière de contribuer à reverdir le Vieux Sainte-Rose tout en mettant en lumière  l'histoire du quartier et de ses habitants! », a signifié pour sa part Virginie Dufour, conseillère municipale du district Sainte Rose et membre du comité exécutif responsable des dossiers de l’environnement. 

« En tant que mouvement citoyen né dans Sainte-Rose, il était tout à fait normal pour nous de contribuer  à ce projet. L’idée de participer au verdissement du boulevard Sainte-Rose tout en contribuant à la  mémoire de notre patrimoine culturel nous emballait particulièrement. Nous espérons que d’autres  propriétaires accepteront d’accueillir un orme sur leur terrain dans les prochaines années dans le Vieux  Sainte-Rose et ailleurs à Laval avec notre campagne Jamais sans mon arbre », de dire à son tour Didier Jadotte Dumerlin,  responsable de ce projet et de la campagne « Jamais sans mon arbre » chez PlantAction. 

Le Mouvement PlantAction tient à remercier l’Association des citoyens et amis du Vieux-Sainte Rose (ACAVSR) et Virginie Dufour, conseillère de Sainte-Rose et membre du comité exécutif  responsable des dossiers de l'environnement, pour leur contribution dans le cadre de ce projet.  Sans leur soutien, il n’aurait pas pu avoir lieu.  

PlantAction est un organisme à but non lucratif qui s’est donné pour mission de proposer des solutions et  de poser des actions concrètes pour augmenter le couvert végétal urbain sur le territoire de Laval. Depuis  2012, PlantAction réalise des projets structurants AVEC et POUR les citoyens dans les quartiers, les écoles  et les institutions lavalloises dans le but de sensibiliser la population aux nombreux bienfaits que procurent  les arbres, notamment pour la santé publique.  

L’Association des Citoyens et Amis du Vieux Saint-Rose est un organisme à but non lucratif qui existe  depuis 2011. Elle regroupe des citoyens soucieux de conserver le caractère patrimonial du vieux village.  La mission de l’ACAVSR est donc de conserver, mettre en valeur et promouvoir l’histoire et le patrimoine  culturel et architectural du Vieux-Sainte-Rose. La plantation d’ormes dans le village s’inscrit dans le volet  environnemental de sa mission. S’ajoutent évidemment à cet aspect la reconnaissance de son patrimoine  bâti par l’ajout de plaques historiques sur ses maisons anciennes. Finalement, l’association est maintenant  devenue un partenaire incontournable des autorités en place pour la consultation des différents projets qui  peuvent prendre place dans Sainte-Rose.

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • LL
    Louise Labrie
    temps Il y a 3 ans
    Franchement il faut plus d'arbres seulement 3 ormes, mieux que rien mais pas assez.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...

durée Hier 14h00

Plus que 48h au Défi 28 jours sans alcool

Il ne reste plus que 48h avant la fin du Défi 28 jours sans alcool et la région de Laval compte 285 participants qui ont récolté plus de 26 700$ pour la cause.  L'organisation vise un objectif de 28 000$ et il est toujours possible de donner généreusement au www.defi28jours.com.  Plusieurs participants ont partagé des témoignages sur leur propre ...

durée Hier 12h00

La fumée de cigarette et les rayons UV accéléreraient le vieillissement de la peau

L'effet combiné de la fumée de cigarette et des rayons UV semble accélérer le vieillissement prématuré de la peau, prévient une étude dirigée par une chercheuse de l'Université Laval. Ce serait l'une des premières fois que des scientifiques s'intéressent à l'impact combiné sur la peau de ces deux facteurs, qui ont souvent été étudiés ...