Publicité

22 mai 2021 - 12:00

Une entente pour six ans

La Ville de Laval signe une convention avec l’Association des pompiers

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval et l’Association des pompiers de Laval ont signé une nouvelle convention collective historique. Cette nouvelle convention, qui couvre six années, soit la période de 2019 à 2024, est le fruit d’échanges et d’une collaboration entre les deux parties.  

Elle démontre l’intérêt de tous à livrer un service de qualité aux citoyens lavallois tout en faisant progresser la Municipalité en fonction de ses orientations stratégiques à plus long terme. Cette convention permettra également une avancée significative en ce qui a trait aux premiers répondants.

« Cette entente rehausse la qualité de vie de nos pompiers, et elle leur offre un soutien essentiel à leur travail. Elle est le fruit d’une belle collaboration qui mérite d’être soulignée », indique, Sandra Desmeules, membre du comité exécutif responsable de la sécurité publique et conseillère municipale de Concorde–Bois-de-Boulogne.

Une entente modernisée

Cette entente s’est faite dans le respect du cadre financier de la Ville afin d’assurer un service amélioré tout en préservant la capacité de payer des citoyens, et elle prévoit une indexation des salaires à raison de 2 % par année.

« Je tiens à souligner la collaboration avec l’exécutif syndical tout au long du processus. Avec une entente où toutes les parties travaillent selon des objectifs communs, nous pouvons être fiers de demeurer un chef de file en matière d’emploi dans le domaine de la sécurité incendie. Je profite de l’occasion pour souligner le professionnalisme de nos pompiers et de nos inspecteurs en prévention, qui ont poursuivi leurs activités avec rigueur et dévotion tout au long de la pandémie », a ajouté, Patrick Taillefer, directeur du Service de sécurité incendie de la Ville de Laval.

Les grandes lignes de cette entente sont :

  • Réaménagement de certains articles de la convention collective afin d’optimiser la gestion des heures supplémentaires;
  • Mise en place d’un véhicule de ravitaillement d’air et de transport d’équipement (disponibilité 24/7) permettant aux pompiers d’avoir une meilleure efficience sur les interventions, afin de circonscrire les incendies plus rapidement et de limiter les dommages aux bâtiments;
  • Révision des modalités de formation, afin de favoriser le développement des pompiers et d'augmenter leur efficacité sur les interventions;
  • Flexibilité dans le contrat de travail en vue d'améliorer les activités de prévention auprès des citoyens en lien avec le nouveau schéma de couverture de risques.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.