Publicité

29 mai 2021 - 12:00

Encourager l’utilisation du transport collectif

La STL offre un tarif spécial à 1 $ lors des journées de smog 

Par Catherine Deveault

Du 1er juin au 6 septembre, chaque fois qu’Environnement Canada  émettra un avertissement de smog pour la région de Laval, la Société de transport de Laval (STL) réduira, pour le lendemain, son tarif à 1 $ sur l’ensemble de son réseau régulier d’autobus et de taxis collectifs.  

Avec cette initiative unique au Canada, la STL souhaite encourager l’utilisation du transport collectif à Laval dans le but de réduire le nombre de voitures en circulation, lesquelles sont en grande partie responsables de la pollution atmosphérique durant la saison estivale. 

« Cette année encore, nous lançons avec grande fierté le programme Alerte au smog. Le transport collectif joue un rôle déterminant dans la lutte aux changements climatiques, et cette initiative s’inscrit dans notre volonté d’améliorer la qualité de l’air », affirme M. Éric  Morasse, président du conseil d’administration de la STL.  

Rappelons que le tarif spécial de 1 $ accordé le lendemain des journées de smog correspond à une réduction de près de 70 % sur le prix d’un passage unitaire régulier. 

Surveillez les alertes au smog 

En cas d’alerte au smog, la STL diffusera un bulletin spécial sur son site Web, dans son infolettre, sur les médias sociaux et sur les panneaux à messages variables du ministère des  Transports (MTQ), lesquels sont situés le long des principaux axes autoroutiers de la région en plus de communiquer l’information auprès des différents médias. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.