Publicité

18 juin 2021 - 11:00

Activité de fin d’études

Célébration de plus de 700 nouveaux diplômés au Collège Montmorency

Par Catherine Deveault

Le Collège Montmorency a accueilli, le 3 juin 2021 au pavillon Guy-Rocher, plus de 700 de ses finissants, lors d’une activité spéciale organisée pour souligner leur réussite et leur diplomation dans un contexte hors du commun.

Les diplômés ont pu, non seulement revenir une dernière fois dans leur cégep, mais aussi revêtir toge et mortier pour immortaliser en photo leur parcours collégial et ainsi boucler la boucle. C’était également l’occasion pour les nouveaux diplômés montmorenciens de revoir des collègues, des amis,  du personnel significatif dans leur cheminement.

L’activité de fin d’études s’est déroulée dans une ambiance festive tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur. Une vidéo de l’Activité de fin d’études a d’ailleurs été produite et sera transmise sous peu, par courriel, à l’ensemble des finissants du Collège, en souvenir.

Prendre le temps de célébrer

Sur place pour accueillir les diplômés à leur sortie du Collège, Olivier Simard, directeur général, France Lamarche, directrice des études et Catherine Parent, directrice de la formation continue et des services aux entreprises,  s’entendent pour dire que la fierté se lisait sur les yeux et les sourires des étudiants. Ces derniers ont démontré  beaucoup de reconnaissance envers le Collège, qui a pris le temps de célébrer de belle façon la fin de leurs études  collégiales. 

« Passer au travers d’une année et demie de téléenseignement a demandé énormément de passion et de courage de  la part de nos étudiants. Je suis convaincu que la nouvelle génération, dont font partie nos finissants, va aller loin dans la vie. On peut se dire que le Collège a accompli sa mission : former de futurs citoyens engagés et critiques, qui sont remplis de projets et de rêves », mentionne Olivier Simard, directeur général  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.