Publicité

8 juillet 2021 - 14:00

Meilleure gestion des eaux pluviales

Projet d'implantation de saillies drainantes végétalisées dans Chomedey

Par Catherine Deveault

La Ville de Laval entamera cet automne la mise en place de saillies de trottoir drainantes végétalisées dans le quartier Chomedey, combinant ainsi une mesure d’apaisement de la circulation (MAC) qui a fait ses preuves et une solution de gestion des eaux de pluie.

Une subvention de 498 350 $ a été octroyée pour la réalisation de ce projet par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation dans le cadre du Programme de soutien aux municipalités dans la mise en place d’infrastructures de gestion durable des eaux de pluie à la source.

Rappelons que ce programme répond aux objectifs du Plan pour une économie verte 2030 du gouvernement du Québec. À terme, cela rend possible la réalisation d’ouvrages novateurs, durables et conformes aux pratiques de gestion optimale des eaux pluviales.

34 sites visés

Au total, 34 saillies végétalisées seront déployées à l’automne 2021 sur la rue Albert-Murphy, entre les boulevards Saint-Martin et Le Carrefour, ainsi que sur la rue Berlier, entre les boulevards Corbusier et Industriel.

Une saillie de trottoir, également appelée « avancée de trottoir », est une mesure d’apaisement de la circulation qui vise à réduire le confort des conducteurs pour les inciter à ralentir.

Réaliser ces saillies autour de puisards existants en y ajoutant des végétaux et d’autres matériaux permettant une absorption et une rétention des eaux de pluie et de ruissellement permettra de réduire les volumes dirigés vers les réseaux d’égouts lavallois.

« Les mesures d’apaisement de la circulation mises en place sont adaptées à chaque milieu. Cette implantation de saillies drainantes végétalisées en est un bon exemple, et c’est également un exemple d’innovation : en plus d’aborder des enjeux de circulation et d’embellir les rues, elle permet de verdir un secteur propice aux îlots de chaleur et elle favorise la gestion des eaux de pluie», souligne Ray Khalil, conseiller municipal de Sainte-Dorothée, membre du comité exécutif et élu responsable des dossiers de l’ingénierie.

« Je suis fière de voir des villes comme celle de Laval se mobiliser et développer des solutions innovantes pour une meilleure gestion des eaux de pluie. Non seulement cela permet d’accroître la résilience de toute la communauté face aux nouvelles réalités climatiques, mais contribue également au développement de milieux de vie durables, sains et de qualité », mentionne Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

« Je suis heureux de constater que des initiatives porteuses sont mises en place par les municipalités dans le but de favoriser une gestion durable des eaux de pluie. C’est en s’engageant à réaliser de telles actions que nous contribuerons à un avenir plus vert pour toutes les Québécoises et tous les Québécois », affirme Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Faits saillants

  • Depuis 2017, la Ville de Laval accélère la mise en place de mesures d’apaisement de la circulation (MAC).
  • En 2021 et 2022, 700 dos d’âne supplémentaires seront installés autour des parcs et des écoles pour augmenter la sécurité des jeunes lavallois.
  • Au cours des dernières années, plusieurs saillies ont été implantées avec succès dans le cadre de l’implantation des MAC.
  • Avec les saillies drainantes végétalisées, les objectifs d’apaisement de circulation et de gestion des eaux de pluie se combinent de façon novatrice.
  • Les saillies drainantes végétalisées permettent de réduire les volumes d’eau dirigés vers les réseaux d’égouts lavallois et d’améliorer la qualité des eaux rejetées au milieu récepteur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.