Publicité

5 décembre 2021 - 12:00

Ville de Laval

Quelque 400 000 $ pour favoriser l'accès à des produits alimentaires sains et locaux

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval a octroyé une subvention de 400 000 $ à l’initiative d’Unio Marché Laval, en collaboration avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval et la Fondation Lucie et André Chagnon.

Cette aide servira à déployer un projet de service mobile de distribution de produits alimentaires sains et issus principalement de producteurs locaux sur le territoire de Laval, en particulier dans les quartiers moins bien pourvus de type d'offre.

« Grâce à ce soutien, les citoyens lavallois pourront jouir d’un accès équitable dans leurs quartiers à une grande variété d’aliments sains et locaux. Cette démarche contribue à favoriser le mieux-être de la communauté et à développer des milieux de vie à échelle humaine. C’est un autre pas vers l’avant pour la réalisation des objectifs de la Politique régionale de développement social », d'indiquer Stéphane Boyer, maire de Laval.

La subvention sera versée à l’Association des popotes roulantes de Laval (APRL), qui agira à titre de fiduciaire, et elle permettra de couvrir les activités d’Unio Marché Laval jusqu’en 2024.

La présente initiative, qui est en développement depuis 2018, est issue du collectif de partenaires formé des organismes Enfant D’Abord, Au Panier, l’Association des popotes roulantes de Laval (APRL), la Ferme Jeunes au Travail et la coopérative Sainte-Rose-des-Vents. La Ville soutient la consolidation du projet par le biais de l'Entente sectorielle pour la mise en œuvre de la Politique régionale de développement social (PRDS) 2019-2022 et en collaboration avec ses partenaires.

« Je félicite tous les partenaires qui ont travaillé de concert pour rendre possible cette belle initiative! Tous les efforts déployés permettront à de nombreux citoyens d’avoir accès à de bons produits régionaux, près de leur domicile et à prix abordable. En encourageant nos producteurs et en mangeant sainement, c’est tout le Québec qui y gagne! », a ajouté Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

Période estivale
Durant la période estivale, un camion du collectif Unio Marché Laval a permis de distribuer des produits locaux et des paniers d’aliments frais de producteurs agricoles lavallois dans différents quartiers.

De plus, quatre haltes estivales ont accueilli le camion d’Unio Marché Laval afin de vendre des fruits et des légumes, soit à la bibliothèque Émile-Nelligan, à la place publique du métro Concorde, sur le site de l’ancien centre communautaire Saint-Noël-Chabanel et à la berge des Écores.

« L’implantation de marchés mobiles fait partie des initiatives prometteuses en santé publique pour améliorer l’accès de proximité aux aliments sains à faible coût. Ce projet d’épicerie ambulante fait donc partie des différentes stratégies régionales déployées pour favoriser une saine alimentation pour toute la population lavalloise », a terminé Jean-Pierre Trépanier, directeur de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.