X
Rechercher
Publicité

20 personnes vaccinées par rassemblement

Québec annonce des assouplissements pour le temps des Fêtes

durée 14h00
7 décembre 2021
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé a annoncé que des assouplissements sont prévus pour le temps des Fêtes, mais seulement pour les personnes adéquatement vaccinées.

À partir du 23 décembre, les rassemblements privés pourront accueillir un maximum de 20 personnes si elles sont toutes vaccinées. Le directeur de la Santé publique invite la population à éviter d’inviter un non-vacciné dans de grands groupes au risque que cette personne soit infectée et ait des complications. Il a rappelé que les personnes vaccinées pouvaient transmettre le virus, mais avaient moins de chance d’avoir des complications.

Le gouvernement se doute que des rassemblements se feront dans des restaurants et il est remarqué un certain relâchement sur les mesures. M. Dubé implore les établissements de vérifier le passeport vaccinal.

Présentement, des groupes de dix personnes sont acceptés, mais le ministre de la Santé explique que les nouveaux assouplissements resteront par la suite à moins que la situation épidémiologique change.

Vaccination

Christian Dubé a débuté le point de presse en rapportant que les cas sont en augmentation, mais que le nombre d’hospitalisations restait stable et contrôlable. Il reste tout de même 640 000 Québécois éligibles à la vaccination qui n’ont pas reçu encore une seule dose. Par contre, dans le dernier mois ce sont près de 60 000 personnes qui se sont décidées à aller se faire vacciner.

Les autorités sont également très heureuses du pourcentage des 5 à 11 ans qui ont reçu une première dose. On parle de près de 200 000 enfants, en plus de 100 000 qui ont un rendez-vous prévu dans les prochains jours. Cela représente un taux de 44 %.

Troisième dose

L’injection de la troisième dose pour les 70 ans et plus va bon train, mais M.Dubé demande d’aller la chercher dès que le délai de six mois est passé pour s’assurer qu’un équilibre reste avec les vaccinateurs.

De plus, de nouveaux groupes admissibles ont été annoncés. On parle de ceux souffrant de maladies chroniques ou personnes ayant eu des problèmes de santé qui augmente les risques de complications, les personnes vivant dans des communautés isolées, les femmes enceintes et les personnes de 60 ans et plus.

Cette dernière catégorie devra attendre janvier avant de recevoir cette nouvelle dose : « Étant donné tout le travail qui nous reste à faire avec les écoles, les RPA à terminer. Ce que l’on vient d’annoncer pour le personnel de la santé. On a quand même un nombre limité de vaccinateurs. En ce moment on a un équilibre entre tous ceux qu’on a », explique le ministre.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 mai 2022

Ce samedi, régalez-vous avec la fête du croissant

La Fête du croissant est un événement annuel convivial qui regroupe cette année 85 boutiques (boulangeries, chocolateries ou pâtisseries) où l’on confectionne des croissants à la main, pur beurre, selon les règles de l’art. Cette occasion permet aux artisans boulangers de mettre de l’avant leurs savoir-faire ainsi que de remercier les ...

27 mai 2022

L’Escouade prévention nouveaux travailleurs est une nouvelle initiative de la CNESST

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) agit à nouveau avec proactivité en offrant un nouveau service aux milieux de travail. Elle invite les employeurs de Laval à faire appel à son Escouade prévention nouveaux travailleurs pour animer un atelier d’échange sur la santé et la sécurité du ...

26 mai 2022

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...