X
Rechercher
Publicité

Protection

La CNESST exige l’utilisation accrue des masques N-95 pour les travailleurs de la santé

durée 15h00
27 décembre 2021
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Devant la recrudescence des cas de COVID-19 et l'arrivée du variant Omicron, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a amorcé récemment une rencontre avec ses partenaires pour répondre à leurs préoccupations sur l'utilisation des masques N-95 par les travailleurs du milieu des soins de santé.

À l'égard de la protection de la santé des travailleurs et des travailleuses, rappelons que la CNESST avait déjà demandé, à partir de février 2021, le port d'un appareil de protection respiratoire (APR) de type N-95 ou de protection supérieure pour tout le personnel de la santé qui œuvre en milieu de soins dans les zones chaudes et, dès mars 2021, elle a élargi cette obligation en zone tiède également.

La CNESST est sensible à la réalité des travailleuses et travailleurs de la santé qui n'ont actuellement pas l'obligation de porter un masque N-95, car ils sont hors des zones tièdes ou chaudes, mais donnent des soins dans les situations plus à risques.

La rencontre a permis d'échanger sur les façons les plus efficaces de protéger les travailleurs et les travailleuses du milieu des soins de santé et, devant la progression du variant Omicron, la CNESST exige l'élargissement de la couverture et de l'utilisation du masque N-95 à celles et ceux qui donnent des soins dans les situations les plus à risques, incluant certaines situations en zones froides.

La CNESST est en contact constant avec ses partenaires, l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ainsi que les centrales syndicales, dans un esprit de dialogue et d'ouverture pour travailler sur les différentes préoccupations exprimées et ainsi de relever les défis que pose le variant Omicron.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h30

La restauration et l’agrandissement sont lancés pour la Maison André-Benjamin-Papineau

Les travaux de restauration et d’agrandissement de la Maison André-Benjamin-Papineau, véritable joyau patrimonial lavallois, sont amorcés. Ces derniers donnent le coup d’envoi au projet de création d’un centre d’interprétation qui aura pour mission la conservation du patrimoine bâti et la mise en valeur du patrimoine culturel ...

durée Hier 13h00

Lancement de la saison au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles

Éco-Nature et le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles célèbrent l’arrivée de la saison estivale le samedi 4 juin prochain avec l’ouverture les fins de semaine du Centre de location d’embarcations de la Berge du Garrot et des installations du terminal ERRE écomobilité de Boisbriand.  Le Centre de location et tous les terminaux ERRE, incluant les ...

durée Hier 8h00

SMT Hautes Technologies remet un don majeur historique au Centre de pédiatrie sociale Laval

Le 5 mai dernier, l’entreprise lavalloise SMT Hautes Technologies a remis un don historique de 100 000 $ au Centre de pédiatrie sociale Laval. Il s’agit du plus grand don corporatif reçu par l’organisme depuis son ouverture il y a 10 ans. Un don surprise de 100 000 $ SMT Hautes Technologies fait partie des donateurs du Centre de pédiatrie ...