X
Rechercher
Publicité

Grâce à l'amélioration des pratiques de gestion

Les producteurs laitiers visent la carboneutralité d'ici 2050

durée 15h30
2 février 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) ont annoncé que ses membres visent la carboneutralité pour la production laitière à la ferme d'ici 2050, avec un objectif intérimaire en 2030.

L’organisme affirme que cela vient mettre en lumière tous les efforts investis par l'industrie en lien avec la gestion environnementale.

Une grande partie du travail nécessaire pour atteindre cet objectif est déjà commencée. Par exemple, de 1990 à 2019, les producteurs laitiers canadiens ont réduit l'empreinte carbone de la production laitière de 22 % grâce à l'amélioration des pratiques de gestion.

« Depuis des générations, les producteurs laitiers canadiens ont été les gardiens des terres, adaptant leurs pratiques en fonction des résultats de la recherche et de l'innovation, » déclare Pierre Lampron, président des Producteurs laitiers du Canada.

« Notre leadership en matière de durabilité est déjà reconnu à l'échelle internationale, étant donné que notre empreinte carbone par litre de lait produit est l'une des plus faibles. »

Engagements internationaux

M. Lampron ajoute que cet objectif est non seulement conforme à l'objectif du gouvernement du Canada, consistant à être carboneutre d'ici 2050, mais aussi aux engagements internationaux.

L'Accord de Paris, par exemple, vise à favoriser la résilience climatique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, ainsi qu'à répondre aux changements climatiques par une démarche orientée vers un avenir à plus faible teneur en carbone.

L'automne dernier, les PLC se sont joints à 11 des plus grandes organisations laitières du monde pour soutenir Pathways to Dairy Net Zero (Parcours pour atteindre la carboneutralité en production laitière), un engagement parrainé par la Plateforme mondiale des produits laitiers visant l'atteinte de la carboneutralité.

L'atteinte de cette cible pourra être réalisée par la réduction des émissions et la compensation des GES. D'autres stratégies comprendront des cibles qualitatives concernant les sols et les terres, l'eau, la biodiversité, les déchets et l'énergie.

« Nous nous sommes engagés à atteindre un objectif, nous avons établi les principales stratégies et nous allons maintenant nous engager avec les producteurs laitiers dans le développement d'un ensemble d'actions ou de projets parmi lesquels les producteurs pourront faire des choix pour faire progresser la durabilité, tout en respectant le caractère unique de chaque ferme, » a conclu M. Lampron.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 mai 2022

Ce samedi, régalez-vous avec la fête du croissant

La Fête du croissant est un événement annuel convivial qui regroupe cette année 85 boutiques (boulangeries, chocolateries ou pâtisseries) où l’on confectionne des croissants à la main, pur beurre, selon les règles de l’art. Cette occasion permet aux artisans boulangers de mettre de l’avant leurs savoir-faire ainsi que de remercier les ...

27 mai 2022

L’Escouade prévention nouveaux travailleurs est une nouvelle initiative de la CNESST

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) agit à nouveau avec proactivité en offrant un nouveau service aux milieux de travail. Elle invite les employeurs de Laval à faire appel à son Escouade prévention nouveaux travailleurs pour animer un atelier d’échange sur la santé et la sécurité du ...

26 mai 2022

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...