Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Un outil d'autoévaluation maintenant disponible pour connaître les consignes d'isolement

durée 14h00
11 février 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé qu'un nouvel outil d'autoévaluation est maintenant en ligne afin de permettre à la population de connaître les consignes d'isolement selon les différentes situations.

Disponible sur la page en cliquant ici, cet outil permet d'obtenir une recommandation sur les consignes à suivre si une personne présente des symptômes compatibles avec la COVID-19 ou a été en contact avec un cas qui a été déclaré positif.

Il est également possible de faire cette autoévaluation pour un enfant ou une autre personne.

En raison du contexte épidémiologique et en cohérence avec les recommandations du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ), la Santé publique a aussi émis de nouvelles consignes d'isolement pour les personnes ayant eu la COVID-19 depuis le 20 décembre dernier.

Ainsi, une personne qui a obtenu, depuis le 20 décembre 2021, un résultat positif après un test TAAN ou un test rapide, ou qui a développé des symptômes après avoir été en contact avec une personne positive à son domicile n'a pas à s'isoler ni à réaliser de tests de dépistage si :

• elle développe à nouveau des symptômes de la COVID-19 comme la toux, le mal de gorge ou la perte du gout ou de l'odorat;

• elle est de nouveau en contact avec un cas de COVID-19 à son domicile.

Ces consignes s'appliquent pour une durée de trois mois après l'infection puisque le risque de réinfection à la COVID-19 est réduit à l'intérieur de cette période.

Toutefois, la personne devra s'isoler si elle fait de la fièvre. Elle pourra reprendre ses activités si elle n'a aucune fièvre depuis au moins 24 heures.

« Cet outil en est un de plus pour que les Québécois puissent eux-mêmes gérer leur risque par rapport à la COVID-19, affirme le ministre Dubé. Cette plateforme permettra d'orienter les personnes vers les consignes à suivre en cas d'apparition de symptômes ou d'un contact avec une personne positive. Nous devons apprendre à vivre avec le virus et le respect des consignes est un élément essentiel pour limiter les risques de propagation. » 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

durée Hier 12h00

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...

27 février 2024

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...