Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

À Laval

Laval proclame le 26 mars Journée nationale des cuisines collectives

durée 18h30
25 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La Ville met de l’avant les cuisines collectives de son territoire en faisant du 26 mars la Journée nationale des cuisines collectives à Laval. Cette journée reconnue par le Regroupement des cuisines collectives du Québec (RCCQ) s’inscrit dans différentes orientations régionales et municipales de Laval.

Effectivement, la Politique régionale de développement social ainsi que la Politique alimentaire de Laval traitent entre autres du droit à l’alimentation, de l’importance des milieux de vie favorables à la santé et de l’importance de valoriser l’entraide et l’éducation populaire pour favoriser la participation des citoyens à la vie sociale et économique.

« En proclamant la Journée nationale des cuisines collectives à Laval, notre administration souhaite mettre en lumière ces initiatives inspirantes. Les cuisines collectives sont des lieux de rencontre exceptionnels qui permettent de briser l’isolement et qui favorisent l’entraide et le partage de connaissances. Ces activités permettent également aux participants d’effectuer des économies, ce qui n’est pas négligeable lorsqu’on voit le prix du panier d’épicerie qui ne cesse d’augmenter. », commente Aline Dib, conseillère municipale de Saint-Martin et responsable des dossiers du développement social

Faits saillants 

Actuellement au Québec, il existe 1 288 groupes de cuisines collectives qui permettent à 7 712 personnes de cuisiner ensemble.

À Laval, le Comité des cuisines collectives de Laval (CCCL) a été créé en 2008 avec le soutien du Comité d’action en sécurité alimentaire de Laval (CASAL). Il est composé d’animatrices de cuisines collectives, de divers organismes, d’une professeure en techniques de diététique du Collège Montmorency et d’une personne représentant le Regroupement des cuisines collectives du Québec (RCCQ).

En 2022, huit organisations lavalloises sont membres du CCCL : la Maison de quartier de Fabreville, l’Association pour les aînés résidents à Laval, la Maison des familles de St-Vincent de Paul, le Collège Montmorency, le Groupe Promo-Santé (ensemble du territoire - aînés), le Bureau d’aide et d’assistance familiale de Place Saint-Martin, le Projet humanitaire ethnoculturel, La Maison de la Famille de Saint-François et la Maison des familles de Saint-Vincent-de-Paul.

Qu’est-ce qu’une cuisine collective ?

Il s’agit d’un petit groupe de personnes qui met en commun temps, argent et compétences pour confectionner des plats sains, économiques et appétissants. Les participants choisissent ensemble les recettes à cuisiner, dressent la liste d’épicerie et font les achats nécessaires. Ensuite, ils concoctent collectivement leurs mets et se divisent les parts.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...