X
Rechercher
Publicité

Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

Hausse des prix dans la RMR de Montréal en mars : une dernière poussée de fièvre avant la modération

durée 08h00
6 avril 2022
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) dévoile ses données pour le mois de mars. Les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal sont établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

« Le mois de mars est marqué par une nouvelle hausse vigoureuse des prix, autour des 17 %, toutes catégories confondues par rapport à la même période l’année dernière. Cette nouvelle poussée de fièvre, sur fond de surenchère, pourrait être une des toutes dernières. En effet, le nombre d’inscriptions en vigueur tend à se stabiliser, voir remonter dans certains secteurs et catégories, après une chute incessante enregistrée depuis le début de la pandémie. », explique Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché.

Faits saillants du mois de mars

– Les ventes dans la région de Montréal (5 493) connaissent encore un recul par rapport à la même période l’an dernier, avec une diminution de 13 % des ventes résidentielles en mars 2022.

– Le recul de ventes enregistré dans la RMR a atteint un niveau comparable dans la majorité des secteurs, oscillant entre -10 % pour l’Île de Montréal et Vaudreuil-Soulanges et -15 % pour la Rive-Nord. Saint-Jean-sur-Richelieu, toutefois, a enregistré un ralentissement particulièrement important, avec une diminution de 37 % par rapport à mars dernier.

– Le repli des ventes touche les catégories de propriétés de manière comparable dans la RMR, avec un déclin atteignant -14 % pour les unifamiliales, -12 % pour les petites propriétés à revenu (2 à 5 logements) et -11 % pour les copropriétés.

– La tendance à la modération dans la baisse des inscriptions en vigueur continue en mars, avec une diminution de 10 % comparée à mars 2021. Cette diminution s’était établie à -11 % en février et -20 % en janvier. Un plancher d’inventaire semble avoir été atteint dans la région. On note, par ailleurs, une hausse sensible des inscriptions en vigueur sur l’Île-de-Montréal (+8 %) et sur la Rive-Sud (+7 %).

– Les prix ont connu une augmentation considérable par rapport à mars dernier ; le prix médian des unifamiliales s’est établi à 565 550 $, un gain de 18 %. Les copropriétés et les petites propriétés à revenu ont toutes deux connu des augmentations de 16 %, atteignant respectivement 402 600 $ et 773 500 $ de prix médian.

– Les facteurs contribuant à une pression à la hausse sur les prix sont demeurés présents dans le marché de la RMR, malgré le début d’un cycle haussier du taux directeur : 

  • Des conditions de marché toujours tendues, avec un avantage substantiel pour les vendeurs.
  • Un changement dans la composition du marché, avec les propriétés à plus faible prix s’étant fait évincer de la RMR dans les deux dernières années.
  • Un environnement compétitif pour les acheteurs où la surenchère touche encore plus de la moitié des transactions.

« Il faut effectivement noter que, parallèlement, les ventes diminuent à un niveau sensiblement inférieur à ce qui était observé durant les années précédant la pandémie à la même période de l’année. La nouvelle hausse du taux d’intérêt directeur attendue le 13 avril prochain devrait contribuer à calmer davantage le jeu alors que les propriétaires vendeurs pourraient être plus nombreux à mettre leur propriété sur le marché afin de profiter d’une situation de marché encore très favorable. Toutefois, dans un contexte de hausse de taux, le bassin d’acheteurs potentiels se réduit de plus en plus, alors que les prix atteignent de nouveaux sommets. », conclut Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 mai 2022

Ce samedi, régalez-vous avec la fête du croissant

La Fête du croissant est un événement annuel convivial qui regroupe cette année 85 boutiques (boulangeries, chocolateries ou pâtisseries) où l’on confectionne des croissants à la main, pur beurre, selon les règles de l’art. Cette occasion permet aux artisans boulangers de mettre de l’avant leurs savoir-faire ainsi que de remercier les ...

27 mai 2022

L’Escouade prévention nouveaux travailleurs est une nouvelle initiative de la CNESST

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) agit à nouveau avec proactivité en offrant un nouveau service aux milieux de travail. Elle invite les employeurs de Laval à faire appel à son Escouade prévention nouveaux travailleurs pour animer un atelier d’échange sur la santé et la sécurité du ...

26 mai 2022

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...