Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ville de Laval

Laval annonce un nouveau règlement en matière de sécurité et de prévention incendie

durée 14h30
4 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La Ville de Laval annonce l’entrée en vigueur d’un nouveau règlement en matière de sécurité et de prévention incendie qui encadre la vente de pièces pyrotechniques sur son territoire.

Selon la nouvelle réglementation adoptée lors du conseil municipal du 3 mai, il sera désormais obligatoire pour les consommateurs de présenter un permis au commerçant lors de l’achat de feux d’artifice. Cette nouvelle mesure vise à mieux encadrer l’activité, tout en permettant d’assurer la sécurité des citoyens de même que leur quiétude.

« Chaque année, des centaines de citoyennes et de citoyens se plaignent des feux d’artifice. Même si leur détonation était déjà interdite sans l’autorisation du Service de sécurité incendie, nous savions que nous devions réglementer davantage afin de répondre aux préoccupations des familles lavalloises. Il est vrai que les feux d’artifice non encadrés peuvent être un irritant majeur et troubler la quiétude de nos quartiers. En outre, cela contribuera à rendre notre ville plus sécuritaire puisque les pièces ne devront être achetées que par des consommateurs possédant un permis approprié. », commente Sandra Desmeules, membre du comité exécutif, conseillère municipale de Concorde–Bois-de-Boulogne et responsable des dossiers de sécurité publique. 

Le nouveau règlement L-12919 oblige désormais le consommateur à présenter un permis au commerçant lors de l’achat de pièces pyrotechniques. Ainsi, le vendeur doit refuser de fournir une pièce pyrotechnique à l’acheteur qui omet de présenter le permis original ainsi qu’une preuve d’identité.

Rappelons qu’il était déjà interdit pour les citoyens d’utiliser des pièces pyrotechniques sans une autorisation du Service de sécurité incendie de Laval, selon le règlement L-12137, ou d’en avoir en leur possession dans un parc et sur une berge sans permis, selon le règlement L-4510. Toute personne physique ou morale qui enfreint l’un de ces 3 règlements sera passible d’une amende de 400 $ à 1 000 $.

Mentionnons, en terminant, que lors des deux derniers étés, plus de 850 appels ont été placés au 911 en raison de détonations de feux d’artifice, ce qui a nécessité des interventions de policiers et de pompiers sur le territoire.

La Ville tient à souligner que l’utilisation de feux d’artifice demeure risquée, car elle peut entraîner des blessures graves tant pour les individus qui les allument que pour ceux qui les regardent, en plus d’augmenter les risques d’incendie pour les propriétés avoisinantes. Elle invite donc à la prudence.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 août 2022

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...

10 août 2022

Interdiction de plastiques à usage unique: les fabricants contestent en cour fédérale

Plus d'une vingtaine de fabricants de produits en plastique demandent à la Cour fédérale de mettre fin au plan d'Ottawa visant à interdire plusieurs articles à usage unique, notamment les pailles, les ustensiles et les contenants en polystyrènede repas à emporter. Il s'agit de la deuxième contestation devant les tribunaux d'un regroupement de ...