Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Mois de la sensibilisation aux allergies alimentaires

Au Québec, 300 000 personnes vivent avec des allergies alimentaires

durée 08h00
6 mai 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Mickael Couillerot, Journaliste

Les allergies alimentaires représentent un problème de santé majeur en forte croissance au Québec. Cette condition affecte deux fois plus d’enfants que d’adultes, soit environ 8 % des moins de 18 ans de la province.

De plus, une augmentation de 18 % est rapportée chez ce segment de la population au cours des dix dernières années. Les adultes allergiques, quant à eux, représentent environ 4 % de la population du territoire.

En ce mois de la sensibilisation, Allergies Québec annonce l’implication de Mme Brigitte Lafleur à titre de porte-parole de l’association. Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, cette actrice aux multiples talents a su se tailler une place de choix dans le cœur de la population québécoise. Maman d’une jeune fille allergique, elle se joint à l’organisme afin d’assurer une sensibilisation et un partage de connaissances en matière d’allergies alimentaires.

Allergies Québec réitére son soutien à la communauté allergique de la province et croit que cette alliance assurera la visibilité de la cause auprès du grand public. En effet, Brigitte Lafleur est bien placée pour sensibiliser la population aux enjeux majeurs auxquels sont confrontées les personnes vivant avec des allergies.

Il est important de rappeler qu’une allergie peut provoquer à tout moment une réaction de type anaphylactique pouvant entraîner la mort en quelques minutes. Jusqu’à 75 % des personnes allergiques aux arachides ont été exposées accidentellement à cet allergène.

« Les personnes vivant avec des allergies alimentaires, ainsi que leur entourage, doivent exercer une vigilance de tout instant, qui débute dès la planification des sorties et des repas, jusqu’au moment du service. Comme cette condition de santé peut entraîner des conséquences graves lors d’une réaction, il est important d’en parler, d’informer et de sensibiliser la population. », commente Dominique Seigneur, directrice des communications d’Allergies Québec.

Au Canada, les arachides, le blé, le lait, la moutarde, les noix, les œufs, les poissons et fruits de mer, le sésame et le soja ont été définis comme les allergènes prioritaires, car ils sont responsables de la majorité des réactions allergiques sévères. Plus de 160 aliments allergènes ont été recensés au Canada. 

Allergies Québec diffusera sur son site Internet une programmation interactive tout au cours du mois de mai.  Au menu : série de balados, webinaires, capsules informatives, concours et bien plus.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 avril 2024

Héma-Québec met en valeur ses bénévoles pour la Semaine de l'action bénévole

À l'occasion de la Semaine de l'action bénévole qui s'amorce dimanche, Héma-Québec souhaite mettre de l'avant la contribution des milliers de bénévoles qui participent à la collecte de produits sanguins dans la province.  Parmi eux figure Nicolas Bergeron, 24 ans, qui s'implique dans l'organisme depuis maintenant six ans. Il a effectué son ...

15 avril 2024

Peu de recherches s'attardent au logement étudiant au Québec, selon un rapport

Même si les étudiants font partie des personnes les plus touchées par la crise du logement, peu de recherches s'attardent au portrait du logement étudiant au Québec, soutient un rapport de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS),  produit avec la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec.  Dans le rapport «Défis en ...

15 avril 2024

Les surdoses en hausse chez les adultes dans la vingtaine et la trentaine au Canada

Le quart des décès survenus chez les adultes dans la vingtaine et la trentaine au Canada en 2021 ont été causés par des opioïdes, selon une nouvelle étude publiée lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne. Selon des chercheurs de l’Université de Toronto, le nombre de décès attribuables aux opioïdes a plus que doublé en deux ans ...