Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une nouvelle étape franchie pour le commerce de détail québécois

Le Panier Bleu devient une plateforme transactionnelle

durée 10h00
5 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Grâce à la participation financière de Desjardins, d’Investissement Québec et du Fonds de solidarité FTQ, ainsi que du soutien stratégique de Lightspeed, Le Panier Bleu offrira dès l’automne prochain une place de marché transactionnelle mettant en valeur les marchands d’ici.

En lançant Le Panier Bleu en avril 2020, le gouvernement du Québec souhaitait fédérer les initiatives de promotion de l’achat local et confiait à l’OBNL le mandat de mener les Chantiers sur l’avenir du commerce de détail au Québec.

Ce mandat sera maintenant assumé par une entreprise privée dont l’objectif est de mettre en commun les forces vives du commerce de détail et du commerce électronique afin de faire une différence positive sur l’économie québécoise.

Cette annonce est un jalon important pour le secteur du commerce de détail, car elle représente le premier pas vers la création d’un écosystème numérique québécois qui accélérera le virage vers le commerce en ligne. 

Les commerçants invités à s’inscrire

Dès maintenant, les marchands québécois peuvent s’inscrire au https://www.lepanierbleu.ca afin que leurs produits soient disponibles sur la plateforme transactionnelle, à temps pour la période la plus importante de l’année, soit le temps des Fêtes.

Plus les commerçants s’y inscriront, plus ils permettront aux consommateurs d’avoir une expérience de magasinage améliorée, diversifiée et efficace.

L’importance de la participation des marchands québécois

Outre l’aspect transactionnel de la plateforme, Le Panier Bleu travaille activement à offrir un système amélioré et consolidé de transport, de livraison et de marketing afin de permettre aux détaillants et manufacturiers québécois d’atteindre les meilleurs standards de l’industrie du commerce en ligne et ainsi tirer leur épingle du jeu dans ce marché hautement compétitif.

À terme, la plateforme favorisera la proximité entre les marchands et les consommateurs, en plus d’offrir des avantages économiques, de diminuer l’empreinte environnementale et d’améliorer l’expérience client.

Des investissements sur plusieurs années

Des investissements totalisant 22 M$ permettront notamment d’opérationnaliser la nouvelle place de marché transactionnelle, d’accompagner les détaillants québécois dans leur transformation numérique, de poursuivre la promotion de l’achat local, de soutenir la mise sur pied d’une infrastructure logistique, d’offrir un service à la clientèle et de couvrir les frais de fonctionnement.

« Les achats en ligne occupent une place de plus en plus importante dans nos habitudes de consommation. Les Québécois, dont plusieurs milliers de nos membres et clients, ont démontré à plusieurs reprises qu’ils tiennent à encourager l’économie locale. Pour ce faire, il est primordial de leur offrir une plateforme qui soit à la fois simple, efficace et accessible. Une option susceptible de rivaliser avec les géants mondiaux du commerce en ligne. Chez Desjardins, on s’y engage avec enthousiasme, réaffirmant ainsi notre détermination à accompagner les entreprises d’ici dans leur transformation numérique afin qu’elles restent compétitives et alignées sur les besoins des consommateurs. », commente Nathalie Larue, première vice-présidente Stratégie, Marketing et Services aux particuliers, Mouvement Desjardins.

« Le commerce en ligne est essentiel pour le succès des entreprises québécoises. Grâce à la nouvelle plateforme transactionnelle du Panier Bleu, elles auront désormais un canal pour démarrer leur transition numérique. Il s’agit d’une initiative qui aura de nombreuses retombées sur le commerce local et l’économie du Québec. Au Fonds de solidarité FTQ, nous encourageons constamment nos entreprises partenaires à innover et nous croyons que cette mission s’arrime parfaitement avec celle du Panier Bleu. », mentionne Dany Pelletier, premier vice-président, placements privés et investissements d’impact au Fonds de solidarité FTQ.

« Le partenariat entre Lightspeed et Panier Bleu est une union parfaite. Nous travaillons ensemble pour permettre aux entreprises québécoises — le tissu de nos villes et de nos communautés — de croître et d’être compétitives localement et sur la scène internationale. Alors que le monde se rouvre et que les consommateurs reviennent à leurs habitudes prépandémiques, les entreprises d’ici doivent être prêtes à saisir l’opportunité d’engager leurs clients en ligne et en magasin. Notre mission, qui consiste à donner aux commerçants une plateforme tout-en-un permettant de simplifier, adapter et fournir des expériences clients exceptionnelles, n’a jamais été aussi percutante. », souligne Jean-David Saint-Martin, Chef, Gestion des revenus et clients, Lightspeed.

« J’invite dès maintenant les marchands québécois à signifier leur intérêt sur le site du Panier Bleu pour rendre disponibles leurs produits à temps pour la période des Fêtes. Nous franchissons aujourd’hui une nouvelle étape, c’est le début d’un avenir prometteur pour le Panier Bleu, une plateforme qui continuera d’évoluer et de s’améliorer avec le temps. Je tiens à remercier notre équipe et nos partenaires qui nous ont permis de nous rendre où nous sommes aujourd’hui ! », invite Alain Dumas, directeur général du Panier Bleu.

« Avec un Panier Bleu transactionnel, on répond à la demande croissante des Québécois qui souhaitent acheter local. Depuis les deux dernières années, les équipes ont travaillé fort, et on arrive aujourd’hui à un site transactionnel qui outille tant les consommateurs que les commerçants. Avec cette nouvelle mouture, je suis convaincu que le Panier Bleu fera partie du quotidien de plus en plus de Québécois. », conclut Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


De plus en plus de Québécois obtiennent l'aide médicale à mourir

De plus en plus de Québécois réclament l'aide médicale à mourir, selon les données recueillies par la Commission sur les soins de fin de vie, et ils sont du même coup plus nombreux à l'obtenir. Au cours de la dernière année, 5 % des Québécois qui sont décédés ont eu recours à l'aide médicale à mourir, révèle le rapport annuel 2021-2022 de la ...

durée Hier 9h00

La dépendance aux réseaux sociaux serait plus grande chez les jeunes défavorisés

Les adolescents issus de milieux défavorisés sont plus susceptibles de présenter des comportements associés à une dépendance envers des réseaux sociaux comme Facebook et Instagram, révèle une étude internationale à laquelle a participé un chercheur montréalais. Les adolescents pouvaient par exemple évoquer un sentiment de malaise en l’absence des ...

7 décembre 2022

Le service d'Hydro-Québec de moins en moins fiable

Les pannes d’électricité se multiplient et durent de plus en plus longtemps, déplore la vérificatrice générale du Québec, en concluant que la fiabilité du service offert par Hydro−Québec à la population laisse à désirer, au moment même où la demande ne cesse de croître. Au Québec, durant la dernière décennie, le nombre de pannes de courant est ...