Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les réserves sont basses actuellement

Appel urgent d'Héma-Québec aux dons de sang

durée 13h00
13 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

La réserve de sang est basse en ce moment au Québec, ce qui incite Héma-Québec à lancer un appel urgent aux donneurs de sang.

L’agence qui a pour mission de répondre aux besoins de la population québécoise en sang et autres produits biologiques d'origine humaine affirme mercredi que pour répondre aux besoins des centres hospitaliers, elle devra prélever 500 dons de plus chaque semaine au cours des prochaines semaines, alors qu’une septième vague d’infections à la COVID-19 se manifeste.

Les besoins concernent tous les groupes sanguins, et plus particulièrement le O Rh négatif, le A Rh positif et le A Rh négatif.

Héma-Québec rappelle que chaque don de sang peut sauver trois vies.

L'été, il est toujours difficile de maintenir la réserve de sang de manière optimale. Afin de faire face aux contraintes liées à la pandémie et aux vacances estivales, l’agence affirme que la prise d'un rendez-vous demeure la meilleure façon de bien planifier un don de sang.

Héma-Québec demande aux donneurs à respecter ce rendez-vous et, en cas de contretemps, de prendre le temps de l'annuler afin de laisser les plages horaires disponibles pour d'autres donneurs. 

Héma-Québec invite les Québécois à prendre rendez-vous sur son site web ou en téléphonant au 1 800 343-7264.

En octobre dernier, l’organisme avait indiqué qu’il devait composer à la fois avec une demande accrue en produits sanguins et un ralentissement de la prise de rendez-vous, ce qui l'a incité à lancer un appel à la population. Il avait déclaré qu’il devait prélever 400 dons de sang de plus chaque jour pendant deux semaines afin de maintenir la réserve de sang à son niveau optimal.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...

La décontamination de terrains pourrait coûter des milliards au Canada

Décontaminer l'ensemble des sites fédéraux coûtera plusieurs milliards de dollars au Canada. Par exemple, la décontamination de l'ancien emplacement de Giant Mine, au Yukon, coûtera à lui seul 4,38 milliards $, un sommet au pays. Les travaux, qui se sont amorcés en 2005, se prolongeront jusqu'en 2038. Cette somme ne comprend pas l'entretien à ...

25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...