Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pénurie de main-d’œuvre

Rentrée: les cégeps aussi frappés par le manque de travailleurs

durée 12h00
16 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Après avoir été épargnés au début de la pénurie de main-d'oeuvre, les cégeps sont maintenant aussi touchés par le phénomène, qu'il s'agisse d'employés de soutien, de professionnels ou de professeurs.

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) a fait le point à ce sujet, mercredi, lors de sa traditionnelle conférence de rentrée avant le début des cours.

Et, selon les deux présidents et la présidente de ses trois fédérations, le milieu des cégeps se retrouve également avec des postes affichés qui ne trouvent pas toujours preneurs, des collègues expérimentés qui doivent épauler les nouveaux embauchés en plus de s'occuper de leur propre tâche, des professionnels qui se tournent vers le secteur privé où ils sont mieux payés et des professeurs qui n'ont pas toujours les diplômes requis.

«On a besoin de monde. On n'en parle pas assez des cégeps», a lancé le président de la CSQ, Éric Gingras, aux côtés de ses trois collègues.

À titre d'exemple, 150 postes de personnel de soutien n'étaient pas encore pourvus, cette semaine, dans le réseau collégial public, alors que certains commencent les cours cette semaine, a relevé Valérie Fontaine, présidente de la Fédération du personnel de soutien de l'enseignement supérieur, affiliée à la CSQ.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

durée Hier 9h00

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

16 mai 2024

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...