Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Langues au Québec

Une première: plus de la moitié des Québécois peuvent converser en anglais

durée 09h00
23 août 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Pour la première fois dans le cadre d'un recensement, c'est plus de la moitié de ceux qui résident au Québec qui peuvent soutenir une conversation en anglais.

C'est l'une des données qui ressortent d'une série sur l'ethnicité, la langue et l'immigration publiée par Statistique Canada, mardi, intitulée «Faits saillants sur la langue anglaise au Québec en 2021».

Ce sont ainsi 51,7 % de ceux qui résidaient au Québec en 2021 qui étaient capables de soutenir une conversation en anglais.

«En 2021, 4 344 550 résidents du Québec étaient capables de soutenir une conversation en anglais, ce qui représente un sommet historique», relève entre autres Statistique Canada.

En fait, la progression est constante depuis 1991.

Et la progression est importante pour les francophones de langue maternelle. Ainsi, la proportion de résidents du Québec pouvant converser en anglais et ayant le français comme langue maternelle atteignait 42,2 % en 2021, comparativement à 31,4 % en 1991.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...

Nouvelle plateforme pour aider les aînés à prendre en charge leur santé

Une nouvelle plateforme dévoilée officiellement jeudi vise à fournir aux aînés et à leurs aidants les informations dont ils ont besoin pour prendre en charge leur état de santé ― dans un contexte où, on le sait, il n'y a pas suffisamment de ressources pour répondre à tous les besoins d'une population vieillissante. Élaborée par la Fondation AGES ...

La prochaine saison des feux de forêt pourrait être pire que l'an dernier

Les ministres provinciaux, territoriaux et fédéraux chargés des interventions d'urgence ont conclu deux jours de réunions à Ottawa. Cela comprenait des discussions sur la prochaine saison des feux de forêt, qui commence déjà tôt en Alberta. Le ministre fédéral de la Protection civile, Harjit Sajjan, a déclaré que les incendies de forêt de ...