Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les «jeux risqués» sont bénéfiques pour les enfants, assure la Société de pédiatrie

durée 18h00
25 janvier 2024
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

La Société canadienne de pédiatrie affirme qu'un peu de risque dans le jeu des enfants peut être bénéfique pour leur santé et leur développement.

L'organisme national a publié un nouveau «document de principes» qui encourage les enfants de se livrer au «jeu libre extérieur», et en particulier au «jeu risqué».

La Société canadienne de pédiatrie indique que ce type de «jeu risqué» varie selon l'enfant, mais est généralement défini comme une «forme passionnante et stimulante de jeu libre» dont l’«issue est incertaine» et qui comporte, oui, «une possibilité de blessure physique».

On cite par exemple les jeux en hauteur ou à grande vitesse, les activités supervisées impliquant des chocs ou des outils comme des marteaux, des cordes et des couteaux, ou des jeux comportant même un risque «de disparaître de la vue ou de se perdre».

Même s'il peut être effrayant pour les parents de laisser entrer des risques dans la vie de leurs petits, la Société de pédiatrie affirme que ce type de jeu est essentiel pour le développement mental, social et physique des enfants.

Mais l'organisation prévient évidemment que cela ne signifie pas ignorer les règles de sécurité élémentaires. Ainsi, les enfants ne doivent pas être laissés sans surveillance dans des zones dangereuses, ni poussés au-delà de leur propre niveau de confort.

C'est aux adultes d'être conscients des risques et d'intervenir si le préjudice potentiel est plus grave que ce que l'enfant est capable de reconnaître et de gérer, précise l'organisme.

«Il faut assurer la sécurité nécessaire des enfants pendant le jeu, mais pas les maintenir en sécurité à tout prix», résume dans un communiqué la docteure Émilie Beaulieu, pédiatre de Québec et auteure de ces nouvelles directives de la Société canadienne de pédiatrie.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des bactéries intestinales nuiraient aux yeux

Des bactéries ayant migré des intestins jusqu'aux yeux pourraient être responsables, du moins en partie, de certaines maladies dégénératives de la rétine que l'on pensait jusqu'à présent être d'origine entièrement génétique, démontrent des travaux réalisés par des chercheurs britanniques et chinois. Cela soulève l'espoir que ces maladies puissent ...

Défi 28 jours sans alcool récolte plus de 27 000$ à Laval

Grâce à la participation de 288 Lavallois un total de 27 869$ a été récolté dans le cadre du Défi 28 jours sans alcool de la Fondation Jean Lapointe qui se terminait hier soir. Au Québec, l'évènement qui en est à sa onzième année est parvenu à atteindre le montant de 745 000$. Cette année, plus de 7 260 participants ont relevé le défi de ne ...

28 février 2024

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...