X
Rechercher
Publicité

Les Canadiens de Montréal

Phillip Danault reçut avec classe dans cette victoire des Kings

durée 11h30
10 novembre 2021
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le Tricolore avait deux jours de congé après sa défaite contre les Golden Knights de Vegas. Ce mardi soir, la troupe de Dominique Ducharme affrontait Phillip Danault et les Kings de Los Angeles.

Pour sa part, le Québécois ne s’est pas inscrit sur la feuille de pointage, mais demeure l’élément clé de la partie. 

Après quelques huées de la foule, le numéro 24 a eu droit à une ovation méritée et émouvante, sous de belles acclamations des partisans. Par la suite, le Victoriavillois acceptait mieux les huées lorsqu’il touchait au disque.

Si on se concentre sur la partie, il y a exceptionnellement du positif à tirer de cette rencontre dans cette défaite de 3-2. Il s’agissait d’un premier match en prolongation pour l’équipe cette année, période supplémentaire, qui s’est terminée par un but d’Adrian Kempe, sous les yeux étrangement lâches et découragés de Jeff Petry.

Pour les aspects positifs, le CH s’est battu jusqu’à la fin. Jake Allen a joué un solide match, contrairement à sa soirée de travail difficile contre les Knights. Le numéro 34 a réalisé 31 arrêts, dont de sérieuses menaces. Sinon, la combinaison Jake Evans et Artturi Lehkonen a mené l’équipe offensivement et la défensive était beaucoup mieux structurée qu’autrefois.

Il est vrai qu’il s’agit d’une onzième défaite cette saison, mais le bleu-blanc-rouge peut garder la tête haute après cette rencontre, comme c’est le cas samedi contre Vegas. Sans dire que l’équipe a ce qu’il faut pour se tailler une place en séries d’ici le mois d’avril, on constate une certaine évolution, au cours des derniers matchs joués. 

Le club est plus structuré, plus combatif et plus divertissant. Le jour où les Carey Price, Joel Edmundson, Jonathan Drouin et Mathieu Perreault réintègreront la formation, on pourrait s’attendre à du hockey plus intéressant, sans toutefois voir nos Glorieux en séries ce printemps.

La prochaine joute des Canadiens est prévue ce jeudi soir, contre les Flames de Calgary. Honnêtement, si l’équipe poursuit dans la même direction que mardi soir, le négatif pourrait perdre de sa majorité de nos opinions distinctes. 

Avec les nombreux départs, les nombreuses blessures et les nombreux visages neufs dans l’alignement, on constate à quel point l’équipe en a arraché, depuis le début de la saison. Cependant, les matchs contre Los Angeles et Las Vegas n’étaient pas des défaites comme les autres. 

Ces revers ne peuvent être reçus comme de la honte, contrairement aux neuf autres. Il s’agissait de parties à l’image d’un club régulier, comme on l’a vu les années précédentes. Avec beaucoup d’optimisme, on peut croire à des jours meilleurs dans la Belle province, et ce, même si les séries sont désormais une utopie. 

Collaboration de Mathieu Bouchard-Racine

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Gabriella Page a raté sa place dans le tableau des 64 à son tout dernier match

Vendredi, au Grand prix d’épée de Padoue, en Italie, Gabriella Page a raté sa place dans le tableau des 64 à son tout dernier match. Forte d’une belle fiche de 4-1 en poules, l’escrimeuse de 27 ans a eu un laissez-passer au premier tour du tableau préliminaire des 128. Ensuite, contre l’Ukrainienne Olena Voronina, la Blainvilloise a baissé ...

Une volière abritant plus de 1 000 papillons en liberté s’installera au Centropolis à Laval pour la saison estivale

L’activité familiale la plus magique au Québec, BFLY, s’envole vers les villes de Québec et Laval pour y déposer, pendant tout l’été, une volière abritant plus de 1 000 papillons en liberté issus d’une cinquantaine d’espèces.  Dès le 24 juin au Centropolis et dès le 1er juillet aux Galeries de la Capitale, petits et grands pourront s’émerveiller ...

Une médaille d’or familiale pour entamer la compétition des Championnats canadiens ouverts

Le duo mère-fille composé de Danielle Ferland et Aiko Lachaine a brillé jeudi, en lever de rideau des Championnats canadiens ouverts présentés au Complexe sportif Claude-Robillard de Montréal. Fortes d’une excellente performance, les triples championnes en titre du Ju No Kata (senior) sont de nouveau parvenues à monter sur la plus haute marche ...