Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Nationaux sur piste U17 & Junior à Milton

Les protégés des Espoirs Laval font belle figure

durée 18h00
12 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Deux membres des Espoirs de Laval, l’entraîneur Nicolas Masbourian et une ancienne membre du club des Espoirs Laval, Pénélope Primeau, ont brillé cette fin de semaine du côté des Championnats canadiens sur piste U17 & Junior qui se tenaient au Vélodrome de Milton, en Ontario. 

Maxim Lapointe et Éloïse Camiré, tous deux membres de la formation lavalloise, représentaient l’équipe du Québec lors de la plus importante compétition en cyclisme sur piste à l’échelle nationale. Les deux représentantes ont fait belle figure.  

Éloïse Camiré a remporté deux médailles d’argent et deux médailles de bronze lors de son séjour à Milton. À sa première année chez les juniors, la pistarde a livré une chaude lutte en finale du sprint individuel face à Pénélope Primeau. Elle a également bien fait lors du keirin décrochant la médaille de bronze.

En compagnie de Maxim Lapointe et Pénélope, le trio de l’équipe du Québec a décroché l’argent lors de la vitesse par équipes (sprint par équipes).

De son côté, Maxim Lapointe s’est illustrée lors du contre-la-montre sur 500 mètres avec le troisième meilleur chrono de la séance dimanche. Ce fut suffisant pour lui permettre de monter sur la troisième marche du podium.

En plus de la médaille d’argent au sprint par équipes, Maxim Lapointe faisait partie du quatuor de l’équipe du Québec qui a remporté la médaille de bronze à la poursuite par équipes avec ses coéquipières Pénélope Primeau, Éloïse Camiré et Eva Gabelier.

L’ancienne coureuse des Espoirs Laval, Pénélope Primeau, a été la grande vedette de l’équipe du Québec avec une récolte de sept médailles, dont deux titres nationaux au keirin et au sprint individuel. Celle-ci porte maintenant les couleurs de la formation Desjardins Ford à Québec en cyclisme sur route. 

De son côté, l’entraîneur du club des Espoirs de Laval, Nicolas Masbourian, était présent pour vivre l’expérience avec l’équipe du Québec. Il avait la chance de compter sur les conseils avisés de l’entraîneur Pascal Choquette et son acolyte Éric Van den Eynde tout au long du week-end.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

5 février 2024

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres. Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les ...

2 octobre 2023

L'intérêt pour le sport féminin doit encore être développé au Québec, selon une étude

Même si la majorité des Québécois disent reconnaître l’importance du sport féminin, ils considèrent qu’il n’est pas suffisamment représenté dans les médias, et encore une faible partie de la population regarde des matchs disputés par des femmes : c’est ce que démontre une étude diffusée par l’Observatoire international en management du sport de ...