X
Rechercher
Publicité

École de danse Saint-Bruno de Laval

Les succès s’accumulent pour l’école de danse St-Bruno de Laval

durée 09h30
26 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La saison des compétitions de danse est définitivement lancée et les danseurs de l’école de danse Saint-Bruno de Laval sont enchantés de renouer avec la scène, les spectateurs et l’esprit de franche camaraderie.

Après l’arrêt soudain de toutes les compétitions en mars 2020, ces danseurs ont pu renouer avec les compétitions les fins de semaine du 9 et 10 avril (The Reunion) et du 21 au 24 avril (Bravissimo et 2moves). Lors de ces compétitions, les groupes de l’élite de cette école de danse se sont grandement illustrés.

La troupe Step, une troupe de claquettes, qui participe avec des danseurs âgés de 16 ans à 30 ans, a remporté les honneurs lors de la compétition The Reunion leur permettant d’amasser une bourse de 2500 $ dont la moitié a été donnée à l’organisme communautaire de leur choix soit : le centre de bénévolat de Laval et Moisson Laval, qui vient en aide aux personnes défavorisées de Laval.

Ils ont récidivé une semaine plus tard en gagnant la première édition de la compétition 2moves qui se déroulait à Sherbrooke. La troupe a cette fois réussi à remporter une bourse de 700 $ dans une finale enlevante qui les opposait à une autre troupe de l’école de danse Saint-Bruno de Laval, cette fois une troupe séniore de jazz, Shine.

Les plus jeunes de cette école ont également performé lors de la compétition Bravissimo. Plusieurs groupes regroupant des danseurs de 11-12 ans, 13 à 15 ans, ont remporté de premières positions dans leurs catégories respectives, ainsi que plusieurs coups de cœur des juges.

Les 8-10 ans, dansant dans le groupe des Smarties, ont quant à eux remporté les grands honneurs en finissant avec le plus haut pointage de la compétition dans ce groupe d’âge.

La danseuse Audrey Banville, 12 ans, a également réussi, lors de sa performance, à récolter le plus haut pointage de la compétition pour une soliste, tous styles confondus, dans son groupe d’âge.

Médric Fillion, chorégraphe de danse et coordonnateur du programme danse des loisirs Saint-Bruno de Laval, nous a confié qu’il était extrêmement emballé par ces performances des deux premières semaines de compétitions, mais qu’il était surtout heureux de constater que ses danseurs et précieux collègues chorégraphes (Cynthia Levac, Audrey-Ann Bastien et Alissia D’Eramo) n’ont rien perdu de leur passion et de leur fougue, pendant la pandémie.

En plein préparatif du spectacle de danse de fin d’année qui se déroulera les 20 et 21 mai prochain, le coordonnateur insiste pour nous dire qu’au-delà des troupes de compétitions, il y a de la danse pour tout le monde aux loisirs Saint-Bruno de Laval et ils nous invitent à venir voir briller sur la scène du théâtre Marcellin-Champagnat les danseurs de 2 à 65 ans et à jeter un coup d’œil à leur programmation de l’été et de l’automne prochain.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Gabriella Page a raté sa place dans le tableau des 64 à son tout dernier match

Vendredi, au Grand prix d’épée de Padoue, en Italie, Gabriella Page a raté sa place dans le tableau des 64 à son tout dernier match. Forte d’une belle fiche de 4-1 en poules, l’escrimeuse de 27 ans a eu un laissez-passer au premier tour du tableau préliminaire des 128. Ensuite, contre l’Ukrainienne Olena Voronina, la Blainvilloise a baissé ...

Une volière abritant plus de 1 000 papillons en liberté s’installera au Centropolis à Laval pour la saison estivale

L’activité familiale la plus magique au Québec, BFLY, s’envole vers les villes de Québec et Laval pour y déposer, pendant tout l’été, une volière abritant plus de 1 000 papillons en liberté issus d’une cinquantaine d’espèces.  Dès le 24 juin au Centropolis et dès le 1er juillet aux Galeries de la Capitale, petits et grands pourront s’émerveiller ...

Une médaille d’or familiale pour entamer la compétition des Championnats canadiens ouverts

Le duo mère-fille composé de Danielle Ferland et Aiko Lachaine a brillé jeudi, en lever de rideau des Championnats canadiens ouverts présentés au Complexe sportif Claude-Robillard de Montréal. Fortes d’une excellente performance, les triples championnes en titre du Ju No Kata (senior) sont de nouveau parvenues à monter sur la plus haute marche ...