Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec en 2022

Sept personnalités admises au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec en 2022

durée 16h00
1 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le Panthéon des sports Québec est heureux de dévoiler les sept personnalités qui seront admises au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec en 2022.

« Les intronisés de la cohorte 2022 reflètent la richesse exceptionnelle du patrimoine sportif québécois. Ces athlètes et ces bâtisseuses sont de grands ambassadeurs québécois et c’est avec grande fierté que nous allons les accueillir dans notre Temple parmi les autres immortels qui ont enrichi notre patrimoine sportif. Nous avons un devoir de mémoire d’immortaliser leurs exploits et leurs réalisations afin que vive notre histoire sportive. », mentionne M. Jacques Baril, président du Panthéon des sports du Québec.

La cohorte 2022 est composée de cinq athlètes et deux bâtisseuses. Ces personnalités ont été choisies par un Comité de sélection de dix membres présidés par M. Richard de Carufel et composé d’athlètes membres du Temple de la renommée ainsi que de personnalités provenant de la communauté sportive et des médias.

Leur consécration dans l’histoire sportive québécoise aura lieu lors du 31e Gala d’intronisation, à l’automne prochain à Montréal.

ATHLÈTES

ERIK GUAY — SKI ALPIN (MONT-TREMBLANT)

Ses nombreux succès sur la scène internationale en font le skieur canadien le plus décoré de l’histoire. En sept participations aux Championnats mondiaux de ski alpin, il revendique deux titres mondiaux (à la descente en 2011 et au Super G en 2017), en plus d’avoir obtenu 25 podiums, dont cinq victoires, en 231 départs à la Coupe du monde.

BENOÎT HUOT — PARA NATATION (LONGUEUIL)

Il est un des athlètes canadiens les plus décorés avec 20 médailles en cinq participations aux Jeux paralympiques. Membre de l’équipe nationale de 1998 à 2018, il décroche plus de 30 médailles en six Championnats du monde, en établissant plus de 60 records du monde.

CHARLINE LABONTÉ — HOCKEY (GREENFIELD PARK)

Deuxième joueuse à évoluer dans le hockey junior majeur canadien, avec le Titan d’Acadie-Bathurst en 1999-2000, elle remporte quatre médailles d’or aux Jeux olympiques d’hiver (2002, 2006, 2010 et 2014). À Turin en 2006, ses performances exceptionnelles en demi-finale et en finale, aide l’équipe féminine à mériter l’or.

MARTIN SAINT-LOUIS — HOCKEY (LAVAL)

Il s’est imposé comme l’un meilleurs joueurs à caractère offensif dans la LNH au cours des années 2000. Totalisant 1 033 points en carrière, il remporte les trophées Art-Ross, à deux reprises, Hart, Ted-Lindsay et Lady-Byng, en plus de gagner la Coupe Stanley en 2004 et l’or olympique à Sotchi en 2014.

GEORGES SAINT-PIERRE — ARTS MARTIAUX MIXTES (SAINT-ISIDORE)

L’un des athlètes les plus populaires à provenir du Canada toutes disciplines confondues et parmi les plus grands combattants en arts martiaux mixtes de toute l’histoire, il aide à faire grandir ce sport au niveau planétaire. Champion des poids mi-moyens de l’UFC, « GSP » détient d’ailleurs toujours le record du plus grand nombre de défenses de titre dans cette catégorie, avec neuf.

BÂTISSEUSES

MICHELLE GENDRON — SPORT FÉDÉRÉ (TROIS-RIVIÈRES)

Surnommée « la madame des Jeux du Québec » par le Premier ministre René Lévesque, elle travaille à 40 finales des Jeux du Québec. Depuis ses débuts comme bénévole aux premiers Jeux du Québec régionaux, à Joliette, en 1970, jusqu’aux finales des Jeux d’Alma, à l’hiver 2017, elle a été de tous les rendez-vous. Elle est une pionnière des communications dans le milieu du sport fédéré et joue un rôle polyvalent chez SPORTSQUÉBEC, particulièrement dans les dossiers de représentation des intérêts de la communauté sportive.

OLGA HRYCAK — BASKETBALL (MONTRÉAL)

Sa carrière d’entraîneuse de basketball s’échelonne sur 48 ans, dirigeant les écoles de la Commission scolaire English Montréal, les collèges Champlain et Dawson. En 2003, elle marque l’histoire en devenant la première femme à diriger un programme universitaire masculin de basketball en Amérique du Nord, avec la formation des Citadins de l’UQÀM.

La 6e édition de la Classique Edgar-Théorêt se déroulera le lundi 15 août prochain au Club de golf Le Mirage. 

Il s’agit de l’un des deux événements d’autofinancement qui assurent la poursuite de son œuvre. Cette année, nous vous proposons une formule où chaque quatuor fera partie d’une des quatre équipes parrainées par nos capitaines de la Classique : José Théodore, Guy Carbonneau, Kim Saint-Pierre et Mario Tremblay.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


31 août 2022

Une équipe de hockey professionnel féminin, la Force, voit le jour

Le Québec en entier aura une Force féminine sur la glace cet hiver. La Premier Hockey Federation (PHF) a dévoilé, mardi, à Montréal, le nom, le logo et le chandail de la nouvelle équipe féminine professionnelle de hockey, la Force, qui sera basée à Montréal, mais dont les matchs seront joués dans de nombreuses villes de la province. Pour sa ...

9 août 2022

Le Canada accueillera le Championnat mondial de hockey féminin en 2023

Le Canada sera l'hôte du Championnat mondial de hockey féminin en 2023. La Fédération internationale de hockey sur glace a accordé la présentation du tournoi l'an prochain au Canada et l'édition 2024 aux États-Unis. Les dates et les villes hôtesses n'ont pas été dévoilées. Le Mondial 2022 — le premier présenté lors d'une année olympique — ...

27 juillet 2022

Hockey Canada a payé 7,6 millions $ en règlements à l’amiable

Brian Cairo, dirigeant principal des finances de Hockey Canada, a révélé que neuf règlements ont été conclus depuis 1989, pour un montant total de 7,6 millions $ pigé dans le fonds national d’équité. De ce montant, 6,8 millions $ sont liés à l’affaire Graham James. Ce dernier a plaidé coupable en 1997 et en 2011 à différentes accusations ...